18 septembre 2019

Le Mans – JDA : la défense n'a pas suffit

On le sait le salut de la JDA passe le plus souvent par sa défense. Après un début délicat à Antarès, l’antre du Mans, ce samedi, Dijon a rectifié le tir pour n’encaisser que 43 points sur les trois derniers tiers. Malheureusement cela n’a pas suffit; la faute à une attaque en berne lors du dernier quart (7 points inscrits). Dès lors c’est une nouvelle défaite frustrante (65-60) qu’a subit la Jeanne et cela commence à faire beaucoup.
 
Laurent Legname était frustré pour ne pas dire énervé au sortir du match : “J ’ai toujours la même impression avec un scénario qui se répète depuis le début de la saison. On est le Père Noël, on donne les matchs. On n’est pas assez dur, il y a des erreurs qu’on ne doit pas faire, c’est très frustrant. Quand l’équipe adverse se durcit, on manque de talents, les joueurs ne sont pas au niveau où on les attend, on manque de tueurs dans l’équipe” (Site officiel JDA)
 

Miles a été une des rares satisfactions offensives © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Miles a été une des rares satisfactions offensives © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Insuffisant en Attaque
Suivez son regard : 2 malheureux points pour Grant de surcroît aux lancers francs (0/6 aux tirs par ailleurs), idem pour brooks (1/6), pour Judith (1/4) guère mieux pour une fois pour Holston (3/10). Ce sont encore les jeunes, Julien avec 12 points (6/9 dont 2/4 à 3 points et 2/3 aux lancers) et surtout le rookie américain Miles auteur de 21 points ( 10/16 3/4 à trois points et 2/2 au lancers) et aussi de 7 rebonds dont 6 offensifs; qui ont donné satisfaction. Alingue brillant en début de rencontre s’est un peu éteint par la suite. Bref avec des cadres si maladroits, la Jeanne peut défendre ce qu’elle veut (elle a tout de même laissé 14 rebonds défensifs au Mans) elle ne peut s’en sortir.
 
Axel Julien s'est dit frustré après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Axel Julien s’est dit frustré après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un scénario déjà vu
Plus encore que le manque d’adresse c’est le scénario qui fâche. A double titre; d’abord parce qu’il se répète, ensuite parce que l’on sait que les matchs se gagnent dans les money-time et que c’est justement là que la Jeanne devient défaillante. Si Dijon resté sans doute aux vestiaires a mal entamé son match, encaissant 15 points en 5 minutes (5-15, 5′ avec le seul Alingué comme marqueur), il a ensuite bien redressé la barre. Limitant la casse à la fin du premier quart (22-16, 10′). La Jeanne resserre son filet défensif durant le quart suivant n’encaissant que 13 points tout en en passant 21, et passe en tête à la pause (35-37,20′). Dijon contient ensuite les Sarthois durant la moitié de la seconde période pour entame le dernier quart une nouvelle fois devant (51-53, 30′). On en vient à ce qui fâche; les dix dernières minutes durant lesquelles s’enchaînent pertes de balles (pas loin de 20 sur l’ensemble du match), tirs ratés car souvent pris pas au bon moment, maladresses et perte de lucidité; bref la victoire offert sur un plateau aux Manceaux et c’est bien ce qui agace Legname. Axel Julien résumait ”  En seconde mi-temps, on s’est laissé marcher dessus, on a perdu 15 balles dans la rencontre, c’est compliqué de gagner dans ces conditions surtout qu’on a n’a pas d’adresse exceptionnelle. L’équipe du Mans a pris l’ascendant sur nous”.
 
Laurent Legname veut continuer à travailler pour gommer les manques  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Laurent Legname veut continuer à travailler pour gommer les manques © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

“Les rois des bonnes défaites”
C’est d’autant plus rageant pour le technicien dijonnais que son équipe n’est pas surclassée, elle pose de réels problèmes à l’adversaire et a véritablement la possibilité de l’emporter. “Il y a des choses intéressantes comme à tous les matchs mais le résultat est là, on perd. Il faut continuer à travailler car on voit qu’on n’est pas loin. On est les rois des bonnes défaites“. Ce vendredi c’est le champion de France en titre l’ASVEL qui se présente au palais des sports. Une soirée de gala en perspective pour laquelle on l’espère la JDA aura franchit le petit pas qui lui permettrait d’être bien plus à l’aise aujourd’hui.
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.