20 août 2019

Coupe de France : Le DBHB s'en sort in extremis à Sarrebourg

Le Dijon Bourgogne Handball a frôlé la correctionnelle en 32ème de finale de Coupe de France ce vendredi à Sarrebourg (N1). Les Dijonnais ne sont en effet venus à bout des Mosellans qu’après une interminable séance de pénaltys (35-34). Auparavant on avait assisté à une rencontre au scénario malheureusement trop connu pour le club dijonnais (26-26 à la fin du temps réglementaire).
 
C’est encore un copier coller de nos dernières rencontres“, raconte Ulrich Chaduteaud, l’entraîneur adjoint du DBHB. “On commence bien, on fait une première mi-temps très correcte avec un investissement que j’ai bien aimé de la part des joueurs et puis….
 

La rencontre s'est décidé aux pénaltys © NikoPhot archives
La rencontre s’est décidé aux pénaltys © NikoPhot archives

Une histoire qui se répète.
18-13 à la pause pour les Bourguignons, jusque là le travail est bien fait face aux joueurs de N1 évidemment motivés pour faire tomber les pros. Et puis comme souvent le retour en seconde période est de bien moins bonne factures. Les pertes de balle commencent à se multiplier, le projet de jeu s’effrite, la lucidité vole en éclat et Sarrebourg qui s’accroche reprend confiance tout en grignotant son retard face à des dijonnais qui s’agacent à voir ce scénario se répéter invariablement sans qu’ils n’arrivent à l’endiguer.
 
Pierrick Naudin a été disqualifié en toute fin de match © NikoPhot archives
Pierrick Naudin a été disqualifié en toute fin de match © NikoPhot archives

Naudin voit rouge
Durant les dix dernières minutes , les sanctions pleuvent contre le DBHB. 5 exclusions temporaires au total. Certaines peut être un peu sévères comment Chaduteaud mais pas scandaleuses non plus. Ce qui devait arriver arriva; sur la dernière action, Pierrick Naudin stoppe irrégulièrement le dernier contre Mosellan. La nouvelle règle est appliquée, rouge pour le Dijonnais et pénalty. Le pénalty de l’égalisation à 26-26 à quelques secondes du terme. Il faudra donc en passer par les….. pénaltys. Encore un beau gâchis de la part du DBHB;
 
Marco Poletti a marqué le pénalty de la qualification © NikoPhot archives
Marco Poletti a marqué le pénalty de la qualification © NikoPhot archives

Dijon ne craque pas.
Les hommes de Richardson entament donc la loterie des pénaltys sans leur tireur attitré qui a donc vu rouge. La première série de 5 tireurs se solde par un 4-4 on en est donc à 30-30. Rebelote sur la seconde série et nous voilà à 34-34. On passe alors en mort subite et cela ne traîne pas puisque l’échec local face à la réussite dijonnaise  de Poletti envoie finalement le DBHB en 16ème de finale. Un  tour où les clubs de LNH rentrent en ligne . Rappelons qu’un système de groupe a été mis en place. Le DBHB pourrait éventuellement croiser  Sélestat Créteil ou Ivry; il faudrait montrer alors tout autre chose.
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.