23 septembre 2019

Le DBHB s’impose sans trembler face à Valence

En recevant Valence, avant dernier au classement ce vendredi au palais des sports, le Dijon Bourgogne Handball n’avait pas le droit à l’erreur sous peine de voir ses dernières ambitions s’envoler. Au terme d’une partie  maîtrisée à défaut d’être géniale, les Dijonnais s’imposent (32-27)et devront enchaîner à Limoges pour se replacer en milieu de tableau avant la trêve de janvier pour cause de mondial en France.

 

Devant un palais plutôt clairsemé Dijon rentre correctement dans son match sans être transcendant non plus. L’attaque dijonnaise trouve son salut aux ailes où Lemal et Carrière, bien décalés sont efficaces. Nancy peine pour sa part à trouver des solutions en attaques et se fait sanctionner pour plusieurs passages en force (3-0,7′).

 

Virgile Carrière et Alexis Lemal ont été performants sur leur ailes en début de rencotre © NikoPhot
Virgile Carrière et Alexis Lemal ont été performants sur leur ailes en début de rencotre © NikoPhot

Score assez flatteur à la pause

Mais en trois minute Dijon perd ce premier léger avantage, la faute à des attaques pas suffisamment tranchantes et une défense quelque peu passive sur les arrières valentinois Bon et Roby qui ramènent Valence à Hauteur (4-4, 10′). Dès lors les débats s’équilibrent quelque peu dans une rencontre pas vraiment emballante. Les ailiers Dijonnais souvent bien servis par Ighirri qui fixe  les défenseurs restent efficaces. Ighirri  s’offre également deux buts bien dans son style tout d’abord sur un 1 contre 1 d’école puis sur un cross to cross. Naudin y va de ses buts sur longue course croisée et François Marie puis Chanussot bien lancé dans l’intervalle par Ighirri apportent également leur pierre. Mais de l’autre côté la défense manque d’agressivité et les arrières Bon et Roby  dans un premier temps puis le pivot Kankarras dans un second temps trouvent la solution sans trop de difficultés.

Pierrick Naudin reste une pièce essentielle du dispositif dijonnais © NikoPhot
Pierrick Naudin reste une pièce essentielle du dispositif dijonnais © NikoPhot

Valence reste ainsi dans le match (7-6,16′; 10-8, 20′; 13-12,25′). Il faudra une exclusion de deux minutes d’Arvin Berod à la 27ème pour voir Dijon réaliser quelques interceptions et prendre quelque peu le large sur un dernier tir de François Marie dans le but vide (Valence ayant choisi de sortir le gardien pour jouer à 6 joueurs sur le champs) (17-13, 30′) un score assez flatteur pour les locaux.

 

 

Dijon gère sans gros soucis

Avec la première possession de balle en seconde période, Nuadin ne se prive pas de donner un avantage de 5 buts aux siens (18-13,31′). Dès lors les locaux s’appliquent à maintenir l’écart en conservant une efficacité offensive avec un Lemal toujours performant sur son aile ( 7 buts ce soir) ou un Naudin toujours précieux (7 buts également) bien que pris un bon moment en individuel par Arvin Bérod.

Paul Naudin a effectué ses premiers pas avec l'équipe première du DBHB ce soir © NikoPhot
Paul Naudin a effectué ses premiers pas avec l’équipe première du DBHB ce soir © NikoPhot

Une nouvelle fois ce n’est pas forcément génial mais suffisamment efficace pour faire grimper le score. En défense ce n’est toujours pas terrible. Arvin Bérod trouve la mire à trois reprise bien décalé par Roby sur son aile et Kankaras et Bon restent de réelles menaces. L’écart se stabilise entre +4 et + 6. Dijon n’est pas inquiété mais  ne survole pas les débats non plus. On notera la première apparition de Paul Naudin entré en jeu à la 56 ème minute et les quelques minutes de jeu données à Gaétan Cunière. le score final sera de 32-27 pour Dijon qui aura assuré l’essentiel sans trembler et aura été plutôt constant sur les 60 minutes de jeu.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.