6 décembre 2019

Le DBHB convaincant à Pontault -Combault

On l’attendait depuis 3 mois, elle est enfin arrivée. La première victoire à l’extérieur de la saison du Dijon Bourgogne Handball a certes été longue à venir mais elle a été acquise avec la manière sans aucune discussion possible lors de ce 16ème de finale de Coupe à Pontault – Combault  (21-28) . Plus qu’un cadeau de fin d’année c’est une promesse de jours meilleurs en 2017 et donc de remontée au classement. Encore faut-il confirmer et si possible dès mercredi à Limoges pour le dernier rendez-vous de 2016. Le DBHB file en 8ème  !!

 

Avec 21 arrêts Maxime Diot a été énorme à Pontault © NikoPhot archives
Avec 21 arrêts Maxime Diot a été énorme à Pontault © NikoPhot archives

Ne boudons pas notre plaisir. Ce samedi le DBHB a enfin récité son handball dans tous les compartiments du jeu et ce durant 60 minutes. Impériaux en défense, les Dijonnais avec un Diot royal dans sa cage, bien aidé en cela par une belle relation avec ses défenseurs, ont pu proposer un jeu de transition cohérent, des montées de balles tranchante et un jeu offensif performant.

 

Dijon prend les affaires en mains

Les choses ne traînent pas en début de match. Le capitaine Naudin montre la voie et Diot est déjà bien dans sa cage (0-3, 5′; 1-5, 10′). Si Ioannou notamment permet à Pontault de se relancer (5-6, 18′). Les troupes de Richardson passent alors la seconde avec un 5-0 qui fait mal, Poletti débutant son récital au soutien de Naudin (5-11, 24′).

9 buts pour Marco Poletti fer de lance du soir © NikoPhot archives
9 buts pour Marco Poletti fer de lance du soir © NikoPhot archives

Maxime Diot multiplie les arrêts et écoeure doucement les attaquants locaux. Le DBHB avec deux nouveau buts de Naudin (déjà à 6 réalisations) rejoint les vestiaires après une mi-temps pleine et avec une avance logique de 4 buts (10-14, 30′).

 

Et enfonce le clou.

Dijon va-t-il poursuivre sur ce rythme ou connaître comme souvent un gros coup de mou ? C’est la question que l’on se pose alors que les deux équipes retrouvent le parquet. D’ntrée Chanussot puis François Marie rassurent les supporteurs bourguignons en portant le score à 10-16. Les efforts de Mocquais (qui avait passé 13 buts à Dijon en championnat) et de Vincent Moreno permettent à Pontault de revenir à 3 longueurs (15-18,37′). Mais le DBHB ne lâche pas l’affaire et repart de plus belle avec un Diot toujours en feu (21 arrêts au final) un Poletti (9 buts) au four et au moulin, et surtout à la finition 4 fois de rang, pour redonner un gros bol d’air (21-16, 42′). Dijon ne lâchera plus sa proie qui sera toujours au minimum à 4 longueurs. Pontault finit par abdiquer, Stéphane Chardon, auteur d’un triplé en fin de rencontre mettant un point final à l’indiscutable succès (21-28, 60′)

 

Enchaîner le maître mot 

Déjà sur toute les lèvres dijonnaises après la victoire face à Valence le refrain “il faut enchaîner” était de nouveau le tube de l’après match à Pontault. Mercredi se profile la dernière rencontre de Proligue de l’année avec un déplacement à Limoges pour le DBHB qui avait match nul en Haute Vienne lors de l’exercice précédent. Une victoire permettrait de bien se replacer avant la trêve internationale et de regarder au chaud les performances de l’équipe de France pour son mondial à domicile.

Sam Pecaud a les yeux tournés vers Limoges © NikoPhot archives
Sam Pecaud a les yeux tournés vers Limoges © NikoPhot archives

C’est en substance ce que nous livrait l’entraîneur adjoint du DBHB Sam Pécaud : “On a maîtrisé le match de bout en bout Maxime Diot a fait une grosse partie avec 21 arrêts et surtout avec une relation avec la defense très intéressante et des arrêts à 6m qui ont fini de leur mettre la tête sous l’eau Du coup on a pu développer notre jeu rapide montée de balle jeu de transition On a fait un match sérieux rigoureux avec une envie de gagner et d’enchaîner les bons résultats
Maintenant je dirais que le match le plus important est mercredi à Limoges et l’on sait que c’est une belle équipe et très solide chez elle

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.