18 août 2019

Le DBHB a superbement clos son année 2016 en allant s’imposer de manière indiscutable à Limoges au cours d’un match dominé de bout en bout (26-35). Une prestation référence qui suit les déjà prometteurs résultats obtenus face à Valence et Pontault Combault. Le DBHB redevient séduisant et surtout il se replace avant la trêve en milieu de tableau (7ème). La dynamique actuelle si elle se poursuit en 2017 pourrait permettre de revenir assez rapidement dans la course aux play-offs d’accession.

 

François Marie a été en verve ce mercredi © NikoPhot
François Marie a été en verve ce mercredi © NikoPhot

Le DBHB commence en patron

Comme à Pontault Dijon démarre bien (0-3,4′) avec déjà deux but de Poletti sur la lancée de ses 9 réalisations de la fin de semaine dernière. Mieux le DBHB poursuit sur son rythme initial et compte bientôt 6 longueurs d’avance avec un François Marie entreprenant (6-12, 15′). Limoges tente bien de réagir et recolle à 2 longueurs (12-14, 22′) avant de compter 4 longueurs de retard à la pause (13-17, 30′). Un scénario qui rappelle celui de la première mi-temps du match de coupe de samedi dernier et qui donne forcément de l’assurance aux troupes de Jackson Richardson.

 

Chanussot et les artilleurs dijonnais ont été à la fête © NikoPot
Chanussot et les artilleurs dijonnais ont été à la fête © NikoPot

Et plie l’affaire en seconde période

Et encore une fois, comme à Pontault, les Bourguignons ne laissent pas le temps à l’adversaire de reprendre espoir avec un npuveau 3-0 infligé dès le retour des vestiaires (13-20, 35′). L’exclusion de 2 minutes de Kevin Rondel ne change rien à l’affaire. Le patron c’est Dijon et l’écart grimpe inexorablement (14-24,38′; 18-31, 48′). Le collectif dijonnais étouffe les Limougeauds. Chanussot 6 buts, François Marie et Poletti 7 buts chacun sont particulièrement efficaces. Le match est plié, le DBHB déroule dans le money time et c’est symboliquement Paul Naudin qui marquera le dernier but dijonnais et par la même son premier en Proligue. Quelle belle soirée pour Dijon

 

Ulrich Chaduteaud © NikoPhot
Ulrich Chaduteaud © NikoPhot

Match référence

C’est clairement un match référence sur lequel on frôle la perfection” L’entraîneur adjoint du Dijon Bourgogne handball, Ulrich Chaduteaud résume rapidement la rencontre. ” On a su prendre les devants d’entrée de jeu et on ne les a jamais lâchés. En seconde période sans vouloir être prétentieux on les a “tordus”. Nous avons été très respectueux du projet défensif et mis à part Gaillard qui nous a posé quelques problèmes, Limoges ne trouvaient pas de solution. C’est vraiment un match complet de notre part avec encore unne grosse prestation de Maxime Diot dans sa cage. Nous avion en plus la réussite avec nous , bref une super soirée dans son ensemble. Maintenant la trêve va faire du bien, les organismes sont fatigués et certains n’ont plus de batterie. On va bien récupérer pour redémarrer de plus belle en 2017. On sait comment on en est arrivé là et aussi ce que l’on ne veut pas revivre.” Il a tout dit le bougre !!!!

 

Marc Poletti © NIkoPhot
Marc Poletti © NIkoPhot

Réaction de Marc Poletti : “On était bien préparé, on voulait vraiment cette victoire pour rester en course pour les playoffs et  garder cette dynamique de victoires. Sur cette rencontre on était très compact au centre et on a su exploiter leurs fautes pour faire l’écart et se mettre à l’abri. Maintenant on tient notre match référence et ça va nous aider à mieux nous déplacer. La trêve arrive au bon moment car on va pouvoir se reposer, profiter des fêtes et recharger les batteries pour attaquer au mieux cette 2eme partie du championnat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.