18 août 2019

Le DFCO finit 2016 sur une bonne note !

Mal embarqué avant cette ultime journée de la phase aller de ligue 1, le Dijon Football Côte d’Or s’est offert un (léger) bol d’air et passera les fêtes de fin d’année à la quinzième place.

 

Baptiste Reynet a encore été précieux au cours d'une première période ratée par Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives.
Baptiste Reynet a encore été précieux au cours d’une première période ratée par Dijon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives.

Une première mi-temps terne

Malmenés dès le début du match, les Dijonnais aurait pu être menés dès les dix premières minutes. Sur un ballon dangereux dans la surface, Abeid manque son dégagement et trouve la transversale de Baptiste Reynet, qui écartera coup-sur-coup des tentatives de Braithwaite et Édouard. Les débats s’équilibreront au milieu de terrain et, malgré des tentatives lointaines de Lees-Melou et Abeid, cette première mi-temps aura été assez pauvre. Braithwaite fera trembler une dernière fois les Dijonnais avant que Mr. Letexier, très présent dans ces 45 premières minutes, renvoie tout le monde au vestiaire.

 

 

Pierre Lees Melou a doublé la marque peu après l'ouverture du score de Tavares © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Pierre Lees Melou a doublé la marque peu après l’ouverture du score de Tavares © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Une seconde plus explosive !

Le jour et la nuit. Les Rouges rentrent mieux que les Toulousains dans cette seconde période. Ceinturé dans la surface, Tavarès obtient un pénalty qu’il transforme lui-même d’une frappe puissante au milieu du but (50è). Désireux de se mettre rapidement à l’abri, les hommes d’Olivier Dall’Oglio continuent de développer leur jeu. Sur une frappe puissante des 18 mètres de Mehdi Abeid, Lafont repousse sur la barre et Pierre Lees-Melou, en bon renard des surfaces, vient reprendre de la tête (52è). Gaston Gérard exulte. Les Dijonnais se lâchent et inscrivent même un troisième but, refusé pour un hors jeu de position discutable de Lees-Melou alors que Tavares avait une nouvelle fois trompé Lafont.

Les Dijonnais passeront les fêtes au chaud, à la quinzième place, mais il faudra redémarrer l’année tambour battant et confirmer ce match qui vient mettre fin à une série de dix rencontres sans victoire !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.