18 août 2019

La JDA gagne enfin et de quelle manière !

Faisant face à une série très négative de 6 défaites de rang, la JDA recevait au Palais des Sports lors de la 14ème journée de proA, une équipe de Cholet dans un duel du bas de tableau. Les joueurs de Philippe Hervé restaient quant à eux sur une courte défaite chez le champion de France, l’ASVEL. L’objectif de la JDA était donc de retrouver la victoire, quand celui des visiteurs était de mettre à distance un concurrent direct.

Au terme d’une partie rondement menée, ce sont les locaux qui l’ont emporté, plus appliqués et plus en réussite que leur adversaire du soir qui n’aura finalement pas du tout existé (93-53).

 

Les supporteurs avaient répondu présents en cette période de vacances   © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Les supporteurs avaient répondu présents en cette période de vacances © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Départ en trombe

Devant un public qui a répondu présent au rendez-vous, c’est la JDA qui se signale d’entrée dans cette rencontre. Le 5 majeur bourguignon fait le travail, à tel point que l’écart se fait déjà (14-6, 4e). Jerry Boutsiele pour Cholet tente ce qu’il peut, alors qu’en face Isaiah Miles est bien décidé à faire un grand match et se lâche enfin. Philippe Hervé prend une technique à force de protestations. Malgré quelques précipitations et ballons perdus Dijon maîtrise (22-9, 10e).

 

 

Miles  a retrouvé des couleurs lors de cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Miles a retrouvé des couleurs lors de cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

L’essentiel à la pause

Le public du Palais des Sports est gâté et peut admirer quelques belles contre-attaques et actions, comme les passes d’Axel Julien pour Jacques Alingué ou Keaton Grant. Si Cholet met enfin un panier à 3 points, le capitaine Dijonnais Marc Judith lui répond dans la foulée (31-14, 14e). Les joueurs des Mauges, à l’image de Isaiah Swann qui rate un panier facile tout seul, sont bien en peine et rentrent aux vestiaires avec un retard qui paraît compliqué à remonter (43-25, 20e).

 

Holston a tenu son rang © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Holston a tenu son rang © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon ne faiblit pas

 

Au retour des vestiaires, bis repetita. David Holston inscrit 6 points coup sur coup, et aidé par Miles le score enfle (52-25, 21e). Malgré les efforts de Swann au scoring, la Jeanne atteint les 30 points d’avance grâce à Holston (60-30, 25e). C’est un soir sans pour les Choletais qui peinent à contenir chaque attaque des Bourguignons. Malgré le buzzer de Boutsiele, c’est toujours Dijon qui est largement devant à 10 min du terme (72-36, 30e).

 

des images de joie que l'on n'avaient plus vues depuis un moment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
des images de joie que l’on n’avaient plus vues depuis un moment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Voilà qui fait du bien

La Jeanne poursuit son show offensif, portée par Miles notamment. En face, Rodriguez tente tant bien que mal de limiter les dégâts. La rencontre devient de plus en plus folle, surtout après la sortie sur blessure de Grant qui venait juste de marquer un panier (81-42, 35e). Laurent Legname ouvre son banc et fait entrer 2 espoirs, Martin Imhoff en profitera pour inscrire son premier panier en pro. Dijon maîtrisant de bout en bout, s’impose largement face à un concurrent direct et se rassure pour la suite (93-53). Avec cette victoire, la JDA souffle un peu et passe à la 14ème place à la faveur d’un point-average favorable sur Cholet, Antibes et Orléans.

 

Victorien Renier

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.