18 août 2019

A Strasbourg la JDA a réagi trop tard

Après avoir obtenu une précieuse victoire aux dépend du Cholet Basket, la JDA se déplaçait en Alsace avec moins de pression sur les épaules, afin d’affronter une équipe de Strasbourg en baisse de forme récemment. Si la SIG a dominé les 3 premiers quart-temps, Dijon est passé tout proche du hold-up en fin de rencontre, ne s’inclinant que de 2 petits points (68-66).

 

Retard à l’allumage. Emmenés par Mouhammadou Jaiteh et l’ancien Dijonnais Jérémy Leloup, les locaux font un début de match tonitruant (12-2, 3e). Avec un passage en défense de zone et un Keaton Grant qui semblait avoir un peu récupéré de sa blessure subie contre Cholet, la Jeanne limite la casse à la fin du premier quart-temps (19-11, 10e).

 

Alingué a permis à Dijon de revenir dans le match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Alingué a permis à Dijon de revenir dans le match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Retour progressif de la JDA 

Le début de second quart-temps est meilleur de la part de Dijonnais qui reviennent petit à petit, obligeant Vincent Collet à prendre un temps-mort (19-16, 12e). Les ajustements fait par Strasbourg porteront leurs fruits puisque les Alsaciens retrouvent de la réussite. Leloup est en verve face à son ancien club. Dijon est mené fort logiquement à la pause (36-25).Au retour des vestiaires la JDA présente un nouveau visage : emmenée par un Jacques Alingué dans tout les bons coups (8 points sur le quart-temps), elle revient dans le match. Mais les Strasbourgeois mettent des shoots en fin de quart-temps, conservant l’avance au tableau d’affichage (56-48, 30e).

 

La dernière tentative de Ryan Brooks a malheureusement échouée © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
La dernière tentative de Ryan Brooks a malheureusement échouée © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La chance n’a pas souri 

La rencontre au fil des minutes devient irrespirable. David Holston fait tout pour remettre la Jeanne à hauteur, quitte à rater quelques paniers. Et malgré un panier de loin de Paul Lacombe, la Jeanne va revenir. Mieux encore, sur un panier primé de David Holston la JDA passe devant à 1 min et des poussières du terme (65-66, 39e). La SIG reprend l’avantage sur un panier de Lacombe, puis défendra fort sur Holston la possession suivante. Leloup par la suite ne mettra qu’un seul de ses deux lancers (68-66, 39e). Holston sera contré par Lacombe puis Ryan Brooks manquera le shoot pour aller en prolongations. Comme le soulignera Laurent Legname, la chance n’a pas voulu sourire à la JDA, pour ce qui aurait pu être un retentissant hold-up au Rhénus.

 

Victorien Renier

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.