28 septembre 2020

Du mieux pour la JDA cependant battue à Chalon

Indigente face à Orléans avec une prestation qualifiée d’honteuse par son coach, la JDA se devait de montrer u tout autre visage dans le derby face à Chalon. Mission réussie de ce côté là avec notamment une adresse retrouvée et un engagement à la hauteur de l’événement. Mais avec un déficit chronique au rebond, des rotations limitées et des difficultés défensives,Dijon n’a rien pu faire en fin de match face à l’armada Chalonnaise (95-83).

 

A si la Jeanne avait montré ce visage une semaine plus tôt face à Orléans…. Oui mais justement cette capacité à montrer un visage séduisant face aux gros va devoir absolument être reproduite durant la seconde partie de saison face aux concurrents directs, car à mi parcours la réalité est là et la JDA est relégable.

 

Brooks et Dijon ont très bien entamé la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Brooks et Dijon ont très bien entamé la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La Jeanne devant 30 minutes durant

Dijon attaque la rencontre sans complexe et rend coup pour coup à son prestigieux adversaire. L’adresse est de retour à l’image de Ryan Brooks en feu duran ces dix minutes initiales. Les défenses ont du mal des deux côtés et le score enfle rapidement. La Jeanne est présente et mène la danse à la fin du premier quart (23-25, 10′). Le match est plaisant et les joueurs de Legname, s’il ne parviennent pas à contenir les assauts locaux se montrent eux aussi efficace en attaque notamment sur les shoots primés (8/11 en première période; ça aide) à l’image d’Holston qui conclut la première mi-temps sur cet exercice. Dijon est toujours devant dans un lmatch serré parti sur des bases de scoring élevées (48-51, 20′).

L’ombre principale au tableau reste la défense, moins dominé au rebond que d’habitude, la Jeanne est tout de même en retard et Passave Ducteil malgré un temps de jeu assez maigre accumule les fautes. Il manque clairement un pivot et l’on se dit que sur 40 minutes Dijon n’a sans doute pas les armes pour tenir un tel rythme.

Les 22 points de Miles n'auront pas suffit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Les 22 points de Miles n’auront pas suffit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Mais durant le troisième quart, cela tient encore Miles est impeccable au scoring (il terminera meilleur scoreur dijonnais tout comme contre Orléans). On continue sur les même bases qu’en première période avec côté Chalon un Cameron Clark au four et au moulin (31 points e 40 d’évaluation au final !!). Au moment d’aborder l’utime quart Dijon fait toujours la course en tête (68-72)

Mais trop courte au final

Malheureusement ce que l’on redoutait arrive rapidement durant ce dernier quart. Passave Ducteil est cloué sur le banc depuis déjà 3 minutes et une cinquième faute personnelle. Clark sonne la charge avec un 5-0 qui remets tout de suite les locaux devant (73-72). Il fait tout et pendant ce temps Dijon perd logiquement peu à peu de sa superbe notamment par manque de rotation. La JDA ne marquera plus que 11 points dans ce dernier quart et malgré une prestation d’ensemble plus qu’encourageante face à un cador de Pro A doit rendre les armes. La Jeanne devra se servir de cette prestation pour les matchs capitaux à venir pour son avenir.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.