23 octobre 2020

Lalire, Miellet, Ferrer, Langlois…: ambitions pour les 1/2 de cross

Les demi-finales des championnats de France de cross country se déroulent ce dimanche à Chateauvillain (52). Pusieurs athlètes côte d’oriens notamment du Dijon Université Club ou de l’athlétic Club de Chenôve (entre autres) viseront des qualifications individuelles ou par équipes pour les prochains championnats de France de St Galmier (42). Petit tour d’horizon, non exhaustifs des ambitions des uns et des autres.

 

Emmanuel David © LBFCA
Emmanuel David © LBFCA

Emmanuel David (DUC) “Les ambitions pour ces demi-finales sont assez claires. A titre personnel, je vise un top 15.  Avec l’apport de la région Champagne qui va renforcer le niveau, la densité sur le cross long sera très forte. Sinon, la forme est présente et les dernières sorties sont encourageantes. Mon objectif reste le Trail du Ventoux le 19 mars mais je donnerai tout pour l’équipe dimanche comme je l’ai fait à Lons. Concernant le collectif, nous visons clairement le titre par équipes à Chateauvillain. Tous les “gars” sont biens. Pour les France, il y aura de grosses écuries comme Ales Cévennes Athlétisme, Free Run 72, Clermont Athlétisme Auvergne,… mais nous aurons une belle carte à jouer“.

 

 

Isabelle Ferrer (ACC) “Mes ambitions sont celles de Patrice(ndlr Lacenaire, entraîneur de l’AC Chenôve) sur ces inters. Nous pouvons essayer d’ aller chercher une 3ème place individuelle et une 1ère place par équipe. Pour moi ce qui est important, c’ est juger de ma forme quant aux compétitions majeures dans ma discipline (ndlr : le triathlon). Mon pic de forme devra se situer en juillet/août“.

 

Isabelle Ferrer et Alexis Miellet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Isabelle Ferrer et Alexis Miellet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Alexis Miellet (DUC) ” je viens avec l’ambition de gagner chez les espoirs malgré un niveau très élevé. Avec les séniors j’espère être le plus proche possible du podium. Si je récupère bien cette semaine et que je suis à 100%, je me sens capable d’être avec les meilleurs ! Par équipe nous espérons gagner“.

 

 

Adrienne Langlois (ACC) “Au vu de la startlist chez les élites, les 2 premières places sont déjà réservées ! Et nous allons être entre 8 et 10 à espérer la 3ème marche ! Cela signifie qu’il va falloir être assez stratégique dans la course, avoir des jambes et le mental très forts ! J’espère prendre du plaisir sur la course et que le collectif de Chenôve parviendra à qualifier toutes les équipes espérées !”

 

Adrienne Langlois et Mélanie Lustremant © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Adrienne Langlois et Mélanie Lustremant © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Mélanie Lustremant (DUC) “Mon objectif personnel est de faire une meilleure place au scratch que l’an dernier (je crois que c était 17eme) et j’espère un podium espoir”

 

 

Paul Lalire  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archive
Paul Lalire © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archive

Paul Lalire  (ACC) “Je n’ai pas pu être présent cette année aux régionaux de cross en raison d’un stage d’entraînement qui se déroulait en même temps. Je serai toutefois bien présent aux interrégionaux de cross ce dimanche qui ont lieu à Châteauvillain en Haute-Marne. La course risque d’être particulièrement relevée avec la présence de Vincent Luis, vice-champion de France de cross en titre, de Benjamin Choquert, champion de France de cross court 2015 et de nombreux internationaux espoirs comme Alexis, Fabien, Félix Bour ou encore Nicolas Witz. Il faudra vraiment être en forme pour jouer les premiers rôles dimanche. Dans ce contexte particulièrement relevé j’espère pouvoir être le plus proche possible du podium voire pourquoi pas sur la boite. Quoiqu’il arrive cette course sera une belle étape vers les championnats de France qui auront lieu dans trois semaines du côté de Saint Etienne. J’espère que par équipe avec l’AC Chenove nous terminerons dans les 4ers, synonyme de qualification par équipe au France.”

 

Fabien Palcau (DUC) “Pour les demi finales de cross j’y vais avec de grande ambition si la forme est là. J’ai hâte de courir tellement le niveau sera relevé. Cela me permettra également de voir ou j’en suis avant les France de cross. Par équipe nous visons clairement la gagne. Notre équipe  a la carrure pour monter sur la plus haute marche du podium. Après la concurrence va être très forte également et une course n’est jamais jouée d’avance. De plus il faut que tout le monde réponde présent le jour J…Pour la place perso même si je ne connais pas vraiment l’état de forme des autres j’y vais pour être dans les avants postes de la course…

 

Fabien Palcau et Caroline Vandeschrick © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Fabien Palcau et Caroline Vandeschrick © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Caroline Vandeschrick (ACC) “Pour  ce dimanche je  ne sais pas trop! Ça va être beaucoup plus compliqué qu’à Lons car il y a beaucoup de filles de Strasbourg et Metz normalement très bonnes en courte distance, donc si j’arrive à faire dans les 20-25 se serait bien.  Apres, le but est de se qualifier par équipe et cela ne va pas être évident non plus

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.