26 octobre 2020

La JDA Fauteuil rate le coche face à Guilherand

Brillants vainqueurs de Lille la semaine dernières, les basketteurs de la JDA Basket Fauteuil avaient l’occasion  en recevant Guilherand Grange (banlieue de Valence), une formation classée juste derrière les Bourguignons au classement, de basculer dans la première moitié de tableau. Après un très bon début, Dijon a faibli et ce sont les visiteurs qui ont le mieux terminé pour s’imposer (48-53).

 

Les 16 points de Zach Beaulieu n'ont pas suffit  ©  Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Les 16 points de Zach Beaulieu n’ont pas suffit © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Serré mais perdu

Apres un début de 1er 1/4 tps (8-0) sur la même lancée du match contre Lille,  le 5 de départ dijonnais ne semble pas être en mesures de garder l’intensité tout ce 1 er 1/4, La défense se relâche vite et n’y est plus (14-10, 10′). Cela  oblige le coach à effectuer les 1 ères rotations ! Mais rien n’y fait Dijon laisse l’ adversaire prendre confiance alors qu’il se met à douter. Les quarts suivant sont un véritable mano à mano  (29-27, 20′), (42-45, 30′). Malheureusement lors d’un dernier quart tendu , la JDA manque totalement d’adresse avec 5 petits points marqués, une faillite qui suffit aux visiteurs pour emporter l’affaire (48-53, 40′). De quoi nourrir des gros regrets pour les troupes de Damien Lordel

 

Seb Verdin regrettait le scénario du match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Seb Verdin regrettait le scénario du match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Réaction de Sébastien Verdin.

Sébastien Verdin prend le capitanat de l’équipe en lieu et place de Guillaume Legendre. Voici sa réaction : “ce match contre Guilherand a été assez difficile collectivement et humainement. Nous n’avons pas su appliquer notre jeu;  passes et shoots étant  trop approximatifs. Nous avons pêché par précipitation et n’avons pas su libérer nos joueurs bloqués. L’équipe était ailleurs, et malheureusement laisse échapper une victoire de plus. Il nous manque de la régularité pour pouvoir passer un cap. Quand on voit ce dont on est capable lors du match à Lille. Il faut maintenant que l’on croit d’avantage en nous et que l’on  joue ainsi libérés. Mais j’ai entièrement confiance en l’équipe et le staff, pour passer ce cap et apprendre de cette défaite pour mieux repartir. Et maintenant il faut qu’on réagisse au prochain match pour se relancer.”

La fiche : Dijon – Guilherand 48-53 (14-10, 13-19, 16-16, 5-8) marqueurs pour Dijon : Buso 16, Beaulieu 16, Lordel 9, Verdin 6, Barbe 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.