21 octobre 2020

Le Stade Dijonnais ne saisit pas l'opportunité face à l'ASVEL

En déplacement ce dimanche sur la pelouse d’un concurrent direct pour le maintien, le Stade Dijonnais n’a pas mis les ingrédients nécessaires pour remporter une rencontre pourtant capitale. Largement menés à la pause et encaissant un troisième essai dès la reprise, les Dijonnais ont relevé la tête en dominant la fin de rencontre. Bien trop tard malheureusement et le bilan comptable est nul (26-17). Pendant ce temps Graulhet a pris un point de bonus défensif à la Seyne  et revient à 4 longueurs. Le Stade, il le sait, devra batailler jusqu’au bout mais devra surtout  se montrer plus entreprenant pour tenter de prendre des points face à Lavaur dimanche prochain.
 
Dijon avait pourtant bien préparé la rencontre disait le capitaine Arvouet dans nos colonnes dimanche matin. On n’en doute pas mais cela n’aura pas été suffisant pour rivaliser tout du moins durant plus d’une heure. Même en difficulté en fin de match l’ASVEL a conservé l’essentiel, les 4 points de la victoire.
 

Dijon a subi durant plus de 40 minutes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Dijon a subi durant plus de 40 minutes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dominés d’entrée
Dès le début de la rencontre ce sont les banlieusards Lyonnais qui investissent les positions dijonnaises. Les stadistes se mettent à la faute et encaissent rapidement 9 points sur pénalités. Pire à la 20 ème minute sur un beau mouvement local, l’ailier Dallapria finit superbement le travail en mystifiant la défense bourguignonne (16-0, 20′). L’affaire est déjà mal engagée . Aubannell stoppe bien l’hémorragie sur pénalité mais l’ASVEL reprend l’occupation du terrain et use la défense dijonnaise qui cède une nouvelle fois à la demi heure de jeu sur un  essai du 3/4 centre Glaise après plusieurs temps de jeu (21-3, 31′). C’est déjà avec un score lourd que les hommes de Bonventre/Humblot atteignent les citrons.
 
Réveil trop tardif
Dijon n’abdique pas et tente de jouer mais se fait contrer dès le retour sur le terrain avec un troisième essais du troisième ligne villeurbannais Valdant (26-3, 44′). On est plus très loin du bonus offensif pour les locaux et d’une nouvelle grosse défaite pour Dijon.
La réaction d'orgueil finale des dijonnais n'aura pas suffi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
La réaction d’orgueil finale des dijonnais n’aura pas suffi © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Mais la réaction d’orgueil est là et dès lors c’est Dijon qui prend le contrôle de la rencontre occupant à son tour copieusement le terrain adverse, mettant à mal les troupes locales qui accumulent les blessés. Malheureusement il faudra atteindre les 10 dernières minutes pour voir les efforts dijonnais récompensés avec deux essais, l’un de pénalité suite à un long effort collectif et maul écroulé l’autre par Louis Demangeot en toute fin de rencontre. Courageux , le retour du Stade est néanmoins insuffisant et c’est bredouille que Dijon quitte le Rhône. Tout reste à faire pour valider le maintien .

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.