21 septembre 2019

Dominé à Castanet, le S.Dijonnais jouera son maintien en mars

On s’y attendait, le Stade Dijonnais, malgré un première mi-temps encourageante n’avait pas les armes pour lutter contre Castanet et il s’est logiquement incliné en Haute Garonne (31-8). Avec le nul de Grasse face à Lavaur, les stadistes se retrouvent à l’heure qu’il est en position de relégables. Il recevront début mars Grasse avant de se rendre la semaine suivante à Grauhlet; deux rencontres qui décideront sans doute de l’avenir des Dijonnais.

 

En “banlieue” toulousaine, face à une équipe de Castanet qui avait impressionné à Bourillot, le Stade s’est une fois de plus battu avec ses armes. Des armes insuffisantes pour tenir la durée d’une rencontre face à de telles formations. Après un premier acte encourageant, Dijon n’a pu résister durant la seconde période.

 

Arvouet le capitaine dijonnais a inscrit le premier essai en début de rencontre © Nicolas GOISQUE archives
Arvouet le capitaine dijonnais a inscrit le premier essai en début de rencontre © Nicolas GOISQUE archives

Dijon démarre fort.

Ce sont les Bourguignons qui démarrent le mieux cette rencontre et Arvouet en bon capitaine montre la voie en concrétisant un effort collectif de sa mêlée pour planter le premier essai de la rencontre (0-5, 4′). Et si dans la foulée, le centre local Aldric folliot remet aussitôt les pendules(5-7, 9′) à l’heure, Mercey ayant pris un jaune une minute auparavant, Dijon fait mieux que se défendre et glane pas mal de munitions grâce à une bonne conquête. Mais comme souvent les hommes de Bonventre/Humblot ont du mal à exploiter leurs munitions commettant des maladresses et butant aussi sur une solide défense locale. Malheureusement pour les Bourguignons, le moindre petit moins bien est aussitôt exploité et Castanet double la mise juste avant la pause par leur talonneur Mathieu Bonnot, répondant une fois de plus à une pénalité d’Aubanell qui avait redonné un cours instant l’avantage aux visiteurs (8-14, 40′).

 

Castanet a accéléré en seconde période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Castanet a accéléré en seconde période © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Castanet enfonce le clou

Dijon a laissé passé sa chance et baisse singulièrement de rythme en seconde période manquant cruellement d’essence dans le moteur. Les Castanéens sont désormais dominateurs et vont inscrivent 17 points supplémentaires, à la faveur de deux essais et d’une pénalité. Une fois de plus l’adversaire des Dijonnais prend le bonus offensif et Dijon encaisse plus de 30 points. Mais Dijon doit s’appuyer sur sa première mi-temps et positiver. Ce n’est pas à Castanet qu’Arvouet et compagnie comptaient prioritairement prendre des points. Il en sera tout autrement lors des deux prochains rendez-vous vitaux pour espérer pouvoir se maintenir à ce niveau.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.