26 octobre 2020

Le DFCO dépassé à Lyon

Dominé du début à la fin du match, le DFCO a presque cru à l’exploit en menant 2-1 à Lyon. Mais il a finalement craqué assez logiquement dans les dix dernières minutes (4-2).

L’OL dominateur

Loïs Diony a marqué le but du 2-1 © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Loïs Diony a marqué le but du 2-1 © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Devant se passer de Mehdi Abeid, Frédéric Sammaritano, Pierre Lees-Melou ou encore Vincent Rüfli, le DFCO avait fort à faire pour contrecarrer l’Olympique Lyonnais à l’extérieur. C’est ce dernier qui prend les devants dès l’entame de match et parvient même à marquer rapidement grâce à Corentin Tolisso sur corner. Lyon domine nettement les débats mais Dijon parvient à égaliser par le biais d’une très belle tête signée Julio Tavares, sur un centre de l’ancien gone Florent Balmont. Les compteurs sont donc remis à zéro et un Baptiste Reynet une nouvelle fois impérial permet au DFCO de tenir en échec l’OL à la pause, sur ce score de 1-1.

Le DFCO doit s’incliner

Match très compliqué pour Jordan Lotiès et la défense dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Match très compliqué pour Jordan Lotiès et la défense dijonnaise © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Et la seconde période démarre sur un coup de tonnerre : Maxime Gonalons, bien trop attentiste, se fait chiper la balle par Anthony Belmonte qui décale Loïs Diony. Celui-ci prend sa chance à l’entrée de la surface et parvient à tromper Gorgelin, qui remplaçait Lopes dans les buts lyonnais. Contre toute attente, Dijon prend ainsi l’avantage dans cette partie. Mais les bases restent identiques, avec un Lyon qui demeure extrêmement dangereux et met à l’agonie la défense dijonnaise sur pratiquement chaque action. L’OL arrive à égaliser sur une frappe de Tolisso, pas assez attaqué, que Reynet ne parvient à détourner suffisamment. Dans la foulée, l’OL obtient un pénalty pour une faute de Tavares, qui met son bras en opposition face à Diakhaby dans la surface, bien que ce dernier ne pouvait à priori pas récupérer le ballon. Le grand spécialiste de l’exercice Alexandre Lacazette transforme pour porter le score à 3-2. Fékir ajoute même un dernier but au milieu d’une défense une nouvelle fois bien trop passive. Une défaite 4-2 pour le DFCO, qui va enchaîner deux déplacements puisque son premier match est à Nantes, ce vendredi.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.