31 octobre 2020

Le CDB face à son destin

Battu logiquement par Brest, une formation disposant de moyens bien supérieurs aux siens, le CDB aborde une semaine à deux matchs cruciale pour son avenir à court terme en se déplaçant ce soir  à Fleury avant de recevoir Nice samedi au palais des sports. Actuellement 6ème, le club bourguignon est dans les temps de son objectif de début de saison à savoir une participation aux play-offs. Engranger les points face à ses deux adversaires pour le moment moins bien classés que lui permettrait à Dijon de se rapprocher de son but tout en écartant des concurrents. Aux filles de Christophe Maréchal, qui a annoncé hier la prolongation de son contrat pour 5 ans, de jouer.

 

Annocée partante pour Issy, Sonja Frey doit auparavant contribuer à l'objectif du CDB : les play-offs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Annocée partante pour Issy, Sonja Frey doit auparavant contribuer à l’objectif du CDB : les play-offs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Le CDB 2016-2017 a montré de belles promesses depuis le début de saison, avec une équipe considérablement remaniée, qui laisse espérer une participation aux play-offs après plusieurs années de disette et de frayeurs aussi bien sur le plan sportif que sur les plan financier.

 

Faire un grand pas

Vice champion de France en titre, Fleury a perdu gros à l’intersaison avec le départ de son principal soutien financier privé et de pas moins de 13 joueuses et non des moindre. L’ex technicienne bisontine Florence Sauval qui a repris les rênes de l’équipe compose avec un groupe bien moins huppé mais qui compte quelques valeurs sures telles que Paule Beaudoin les ex Niçoises Manon le Bihan et Laurine Daquin (bien connue du CDB), les internationales brésiliennes Bruna de Paula et espagnole Elisabeth Chavez ou la gardienne internationale française Julie Foggéa. Après un départ en trombe et 3 victoires initiales la suite a été bien compliquée pour les banlieusardes orléannaises avec la bagatelle de 8 défaite de rang avant de re goûter aux joies du succès, il y a dix jours face à Nice. Restant sur une défaite à Celles avec seulement 16 buts marqués, Fleury qui joue face à Dijon une de ses dernières cartouches pour échapper aux play-downs sera forcément revanchard. Méfiance donc.

 

Le CDB doit absolument engranger des points sur les deux rencontres de la semaine  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Le CDB doit absolument engranger des points sur les deux rencontres de la semaine © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Forcer son destin

Avec une seule victoire engrangée en 2017, de fort belle manière face à Issy, le CDB qui a dans le même temps essuyé 5 revers (Toulon, Metz, Chambray, Besançon et Brest) est en perte de vitesse par rapport à son début de saison, même s’il a rencontré les “gros”. Plutôt rassurant face à Brest notamment dans le secteur défensif, il doit profiter de ces deux rencontres à venir pour ré-enclancher le compteur à la hausse,  retrouver de la confiance et surtout aller chercher les points qui lui manque encore pour assurer son objectif. L’avenir se prépare dès aujourd’hui et notamment les contours de l’effectif de la saison prochaine qui dépendra bien évidemment de la capacité de Dijon à assurer rapidement sa place en LFH pour le prochain exercice. Les mouvements ont commencés; aux partenaires de Léa Terzi d’offrir à leur club la possibilité de connaître une intersaison enfin calme et normalement constructive pour les futures discussions “mercato”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.