23 octobre 2020

DBHB – Nantes : une parenthèse coupe de gala

Ce vendredi au palais des sports, le Dijon Bourgogne Handball reçoit Nantes dans le cadre d’un 8ème de finale de coupe de France de Gala. Face au deuxième de la D1 masculine, les Dijonnais ne partent pas favoris. Ils ont cependant l’occasion de se faire plaisir sur une rencontre sans enjeu pour eux et d’oublier un instant leur derniers déboires de Proligue. Occasion aussi de travailler et de remettre en place les atouts qui leur seront nécessaires pour relever la tête lors des prochaines joutes en championnat.

 

Soyons clairs, Dijon n’a quasiment aucune chance de passer ce tour, tant la formation dirigé par Thierry impressionne cette saison talonnant le PSG en championnat (après l’avoir battu sans discussion aucune en décembre dernier) et brillant sur la scène européenne.

 

Pierrick Naudin et les Dijonnais s'attaquent à du très lourd © NikoPhorarchives
Pierrick Naudin et les Dijonnais s’attaquent à du très lourd © NikoPhorarchives

Se faire plaisir

On connait la propension qu’ont les “petits” à élever leur niveau de jeu quand ils jouent de très gros. C’est tout le mal que l’on souhaite aux troupes de Jackson Richardson sous peine de se faire croquer tout cru. Au moins Dijon ne supporte aucune pression de résultat sur cette partie qui n’est qu’un bonus pour lui. On attend donc du DBHB qu’il se lâche et tente pour à minima offrir un beau spectacle à son public et à maxima face durer le suspense le plus longtemps possible. Après si miracle il doit y avoir, on prendra bien sur. La problématique du moment à Dijon est de trouver une solidité défensive mise à mal dernièrement mais aussi de mettre en place un fond de jeu cohérent qui a du mal à apparaître en l’absence de leur demi-centre de métier toujours blessé Ighirri. Si ce match est une parenthèse sucrée, il ne doit pas moins en demeurer un outil de travail pour le futur.

 

Olivier Nyokas, l'une des force de frappe du H © hbc nantes
Olivier Nyokas, l’une des force de frappe du H © hbc nantes

Nantes un hôte de gala

Nicolas Claire, Olivier Nyokas, Dominik Klein, Cyril Dumoulin, voici pèle-mêle quelques unes des stars du H (le surnom du HBC Nantes) qui fouleront demain le parquet dijonnais. Comme évoqué Nantes réussit une superbe saison avec en D1 une seule défaite à St Raphaël et un nul face à Ivry pour 13 victoire dont celle marquante sur le PSG. Sur la scène européenne c’est quasiment du même tonneau avec une première place dans son groupe de ligue des champions avec 8 victoires pour 1 nul et une défaite. Un bilan qui lui permet de jouer prochainement (le 11 mars) un 16/ème de finale face aux Espagnols de la Rioja. Bref c’est du top niveau handballistique qui sera présent au palais ce vendredi devant un public que l’on espère nombreux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.