29 octobre 2020

La Côte d’or aux France de cross, le DUC vise des podiums

Ce dimanche se déroule à St Galmier les  Championnats de France de Saint Galmier. Côté côte d’orien, le Dijon Université Club chassera le podium dans les catégories espoirs masculins et élites hommes par équipe. L’AC Chenôve pour sa part tentera de place ses trois équipes (élites filles, cross court filles et élite garçons) dans les top 14. Athlé 21 avec trois jeunes tentera de figurer au mieux…

 

20 coureurs du DUC sur la ligne de départ 

Alexis Chambrion DUC © Hervé AssadiChez les cadettes, Alina PALCAUD sera la seule représentante du DUC, après sa brillante prestation réalisée lors de la 1/2 finale des Championnats de France, il y a 3 semaines où elle terminait à une magnifique 4ème place, au pied du podium qui lui tendait les bras. En gros progrès cette saison, même si elle affectionne également la Course d’Orientation, elle peut faire un beau résultat.

En cadets garçons, Alexis CHAMBRION, chef de file de l’équipe cadets, qui termina à la 9ème place de l’exercice précédent, peut nourrir de beaux espoirs, il devra confirmer par sa gestion de la course. Par équipe, les cadets du DUC viendront pour apprendre et essayer de décrocher un résultat.

Dans l’épreuve des Juniors filles, Lucie PACOT qui avait termine à une courageuse 18ème place à la demi finale, tentera de se positionner, elle sera accompagnée par Rachel FOULON. Dommage que l’équipe ne soit pas présente, elle avait échoué pour 3 petits points dans la qualification pour Saint Galmier.

 

Manon Summo DUC © Nicolas GOISQUE/archives
Manon Summo DUC © Nicolas GOISQUE/archives

Dans la course des juniors, seul Nabil BBAYA sera au départ, il sera la pour prendre encore de la maturité qui lui servira pour la saison estivale.

Sur le cross court, l’espoir Manon SUMMO sera présente à Saint Galmier pour engranger de l’expérience et terminer sur une bonne note la saison hivernale de cross.

En Elites Feminines, après avoir connu des problèmes aux tendons lors de la demi finale, l’espoir du Dijon UC, Mélanie LUSTREMANT qui avait terminé à une honnête 18ème place (4ème dans le classement espoir) au tour précédent, cherchera à faire mieux que l’an passé. Sérieuse et appliquée à l’entraînement, après avoir réalisé une saison tout en progrès, elle viendra chercher par une belle place, sa récompense hivernale à tous ses efforts.

 

Alexis Miellet et Emmanuel David DUC  © Hervé Assadi
Alexis Miellet et Emmanuel David DUC © Hervé Assadi

Sur l’épreuve Elites Hommes, après la superbe victoire collective du DUC lors de la demi finale, la motivation est au RDV du groupe. Alexis MIELLET le chef de file sera épaulé par le Trailer et expérimenté Emmanuel DAVID, Fabien PALCAU pour sa première participation chez les grands complétera l’équipe, Iheb GTARI le vice Champion de France U de Cross en regain de forme sera également aux affaires, Alexandre BOURGEOIS sera lui aussi très motivé et Aban VUILIEZ complétera l’équipe élite. Tant au niveau du classement individuel espoirs que sur le collectif, les coureurs du DUC sont motivés pour tenter de décrocher quelques médailles.
Jérémy PIGNARD, le néo duciste, international sur 100 km sera également présent et motivé, sur le parcours, dans son département d’origine.

Du côté de la catégorie espoirs, Hugo BOUDOT, sera du voyage pour le Championnat de France.

 

 

Année historique pour Chenôve

Isa Ferrer et Adrienne Langlois ACC © Armelle Pennec
Isa Ferrer et Adrienne Langlois ACC © Armelle Pennec

L’année 2017 restera historique dans les annales de l’AC Chenôve. Avec trois équipes séniors qualifiées au France de cross-country, l’ ACC sera le club le mieux représenté dans les catégories séniors pour toute l’Interrégion Grand Est ! C’est une grande première pour le club qui a réussi à qualifier ses deux équipes seniors filles ( sur le cross long de 8,4 kms et le court de 4 kms). Seuls trois autres clubs Français ont fait aussi bien chez les filles. Cerise sur le gâteau, l’équipe séniors hommes est également qualifiée sur le cross long (10,2 kms) et aura à cœur de faire aussi bien que ses homologues féminines.

Au total, avec le cadet Arthur Tillier, ils seront donc 19 Chenneveliers à en découdre ce dimanche avec les meilleurs Français de la discipline sur l’Hippodrome de Saint-Galmier

L’enjeu sera de taille et l’ambition élevée pour nos trois équipes qui viseront toutes trois un top 14 ( sur 32 équipes au départ). Ce classement permet en effet de qualifier une équipe supplémentaire en 2018 pour les prochains championnats de France.

Fettouma Brelaud © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Fettouma Brelaud © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

L’équipe féminine du cross long peut s’offrir un top 8 dans ces championnats. Adrienne Langlois, 4 ème de la demi-finale , confirme à chaque sortie ses progrès et peut ambitionner un TOP 40 dans le classement individuel. Sa coéquipière Isabelle Ferrer qui a enfin réussi à soigner ses soucis de santé pourrait également se situer dans ce niveau de classement et apporter une contribution précieuse à l’équipe. Fettouma Brelaud , qui disputera son 22 ème championnat de France et qui a réussi sa meilleure place, 18 ème , en 2011, est en grande forme. La toute jeune master2 peut entrer dans le top 150 en compagnie d’Aurélie Gauthier, souffrante lors de la demi-finale. Lea Berland et Maelle Donnez , 5 ème et 6 ème fille de l’équipe et jeunes espoirs apprendront beaucoup de cette épreuve au plus haut niveau

Caroline Vandeschrick © Armelle Pennec
Caroline Vandeschrick © Armelle Pennec

L’équipe de cross court féminine présente une équipe très homogène avec Caroline Vandeschrick, Sarah Hader, Karelle Dubief et Amélie Clément qui elle aussi a retrouvé tous ses moyens depuis la demi-finale. Les quatre Chennevelières  peuvent entrer dans le top 100 , ce qui permettrait à l’équipe de se situer entre la dixième et douzième place. Christiane Siri, qui a déjà couru de nombreux France et Manu Fleury, qui elle découvrira ce niveau de compétition, seront également au départ de l’épreuve

 

Paul Lalire ACCCôté Masculin, Paul Lalire sera le leader de l’équipe. Il  ambitionne de faire aussi bien , voire mieux qu’en 2015 aux Mureaux ,  où il avait terminé quinzième et douzième Français de l’épreuve . Il sera épaulé par Armand Lucand et Romain Prudon qui auront pour cible une place dans les cent premiers , ce qui devrait permettre à l’équipe, complétée de Romain Lelièvre , Olivier Urlacher et Olivier Soulier d’ambitionner ce top 14, décisif pour l’élaboration du nombre d’équipes qualifiées en 2018

Côté jeune, l’AC Chenôve sera représenté par le tout jeune cadet 1 ère année Arthur Tillier, 23 ème de la demi-finale et dont ce sera la première participation à un tel niveau. Une place dans les 150 premiers serait un excellent résultat pour lui

Verdict dimanche soir prochain, après un championnat de France à Saint Gamier qui s’annonce sous la douceur et sous le soleil donc avec un terrain plutôt sec !

 

François Michot © Athlé 21
François Michot © Athlé 21

ATHLE 21 : 4 jeunes qualifiés, 3 au départ !

Pierre DENIS (cadet) est en délicatesse avec un tendon. Il préfère donc s’abstenir pour ne pas compromettre sa saison d’athlétisme et de triathlon.
François MICHOT, lui aussi cadet, sera bien au départ. Blessé en début de saison, il retrouve peu a peu la forme mais ce seront ses premiers France : objectif un top 100 !
Audrey MICHOT sa sœur, junior, elle a terminé 9ème des UNSS à Saint Quentin en Yvelines mais là, il s’agira d’un tout autre niveau… et il ne faudra pas, comme en cadettes, se faire piéger au départ. Son expérience pourra l’aider.
Quant-à Coline PONNELLE cadette, en demi-teinte cette saison, elle ira « pour voir » car elle vient de révéler une anémie due à un manque de fer.

 

Rappelons aussi les participations de Juliette Demangeot  (ASPTT Dijon) sur le cross court, de  Vincent Lamy (Semur Athlétisme Aventure) chez les masters et de Florian Bernabeu (Croco 21) en élites.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.