21 octobre 2020

La JDA s’incline au bout du suspens à Cholet

Pour le compte de la  20ème journée de proA, le Cholet Basket recevait à la Meilleraie la JDA. Entre deux rencontres du bas de tableau, la rencontre s’annonçait crispée avec une presque obligation de résultats des deux côtés, mais surtout pour les locaux. En effet, Cholet voulait sans doute laver l’affront du match aller perdu de plus de 40 points et recoller à la hauteur de son adversaire du soir, qui ne comptait qu’une victoire de plus au coup d’envoi. Du côté Dijonnais, il faut signaler la présence de Keaton Grant, jusqu’alors écarté, qui remplace Ryan Brooks pour ce match.

 

Ecarté depuis quelque matchs Grant faisait son retour pour ce match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Ecarté depuis quelque matchs Grant faisait son retour pour ce match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Comme on aurait pu le présager, le début de rencontre est très serré, puisque les deux équipes sont à égalité après un panier intérieur de Brandon Peterson (5-5, 4e). Très discret à l’aller, Ilian Evtimov semble bien plus appliqué ce soir (8 points sur le premier quart-temps) et fait un premier écart pour les locaux (15-11, 5e). L’entrée au poste 1 de Axel Julien amène de la création du côté des visiteurs, qui courent toutefois derrière au score après 10 min (21-19).

Serré serré

Plutôt discret depuis son arrivée en Bourgogne, Goran Gajovic fait du bien à la JDA en sortie de banc (26-26, 13e). Cette rencontre, pourtant ô combien importante pour le maintien, est très enlevée. Laurent Legname est obligé de prendre un temps mort pour recadrer ses troupes, après un panier longue distance de Jonathan Rousselle (31-28, 15e). Malgré une nouvelle égalité à 33-33, la Jeanne peine à arrêter un Rousselle complètement survolté… Legname prends encore un temps-mort, qui sera suivi d’effet cette fois car avec 5 points de rang de Isaiah Miles, la JDA rentre en tête aux vestiaires (39-40, 20e).

 

Dijon beaucoup sanctionné

Après la pause, les deux équipes se crispent puisqu’on assiste à pas moins de 7 tirs ratés de rang. Keaton Grant, servi par Julien inscrit un panier à 3 points important (46-50, 26e). Les trop nombreuses fautes du côté des visiteurs sont pénalisantes et emmènent les Choletais sur la ligne des lancers. Pour les locaux, c’est Evtimov qui s’occupe de tout avec encore 5 points d’affilée.

Le capitaine Marc Judith a été le héro malheureux de la fin de rencontre  © Nicolas GOISQUE/ikoPhot
Le capitaine Marc Judith a été le héro malheureux de la fin de rencontre © Nicolas GOISQUE/ikoPhot

A 10 min du terme, on ne sait de quel côté va tourner cette partie puisque les deux équipes sont de nouveau à égalité (54-54, 30e).

Quel final !

Malgré les fautes concédées, Dijon ne lâche pas à l’image de cette flèche à 3 points décochée par Miles (58-61, 33e). Les deux équipes continuent de se rendre coup pour coup et ne se quittent presque pas. Mais Grant intercepte et va marquer en filou, inscrivant là son 5ème point de rang (61-66, 36e). En face, Cholet a du cœur et revient vite après 2 paniers intérieurs consécutifs du vétéran Graham Brown (65-66, 37e). Peterson sort pour 5 fautes, et Dijon encaisse immédiatement un 4-0 (69-69). Marc Judith, complètement maladroit ce soir rate 2 paniers à 3 points en peu de temps. Après deux lancers de Miles, la JDA aura l’occasion de faire un break définitif à 15s de la fin… Mais Judith, va trembler aux lancers et rater ses deux tentatives. Dans la foulée, Rousselle crucifiera les Bourguignons à 3 points, quasiment au buzzer. Dijon s’incline au terme d’une fin de match très cruelle (72-71).

 

Victorien  Renier

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.