25 octobre 2020

Le DHC rate sa sortie à domicile

A l’image de l’ensemble de sa saison, le Dijon Hockey Club a raté sa dernière à domicile de l’exercice 2016-2017. Dominé par l’étoile noire de Strasbourg  (3-5). Dommage pour les fidèles supporteurs toujours présents à Trimolet. Il reste aux Ducs une dernière rencontre chez le relégué Chamonix avant de passer à autre chose.

 

Les Ducs n’ont pas réussi leur sortie. Soufflant le chaud et surtout le froid tout au long de la saison, ils se sont une nouvelle fois inclinés à domicile face à Strasbourg perdant toute opportunité de remporter la poule de play-downs et de terminer sur une bonne note devant leu public. Dommage, une fois de plus !!

 

C'est Strasbourg qui a pris les devants dans cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
C’est Strasbourg qui a pris les devants dans cette rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Peu d’allant

On aurait pu espérer que les joueurs mettent un point d’honneur à offrir une dernière belle prestation à leur public, dans un match certes sans enjeu mais donc aussi sans aucune pression. Le spectacle offert dès le début du match n’est cependant pas apte à faire vibrer les inconditionnels de Trimolet. Pas grand chose à se mettre sous la dent au cours de ces 20 minutes initiales. Et quand cela s’accélère enfin en début de second tiers, c’est bien des visiteurs que vient l’étincelle. Par 2 fois Malcolm Gould puis Matthew Beattie trompent le jeune Pierre Pawelek aligné dans la cage dijonnaise ce soir.

 

Les Ducs encaissent une dernière défaite sur leur glace © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Les Ducs encaissent une dernière défaite sur leur glace © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Ultime défaite

Si Mansson suite à un exploit personnel alors que Dijon est en infériorité, réduit le score, Strasbourg reprend aussitôt ses distances, là encore en supériorité numérique, par Kevin Lorcher. Après 40 minutes les Ducs comptent un retard de 2 buts (1-3, 40′). Dans l’ultime tiers, ils essaieront de refaire ce retard et inscrivent rapidement un deuxième but par Edwards. Ils seront ensuite impuissants durant de longues minutes. La partie s’emballera dans les 5 dernières minutes White répondant à un but du capitaine Marcos, avant que les visiteurs ne closent l’affaire par une dernière réalisation en cage vide (3-5, 60′).

 

 

Public et joueurs se sont mutuellement applaudis longuement © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Public et joueurs se sont mutuellement applaudis longuement © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Mais ovation tout de même

Tout ceci n’empêchera pas une longue ovation du public de Trimolet pour ses joueurs dont c’était donc la dernière apparition sur la glace dijonnaise cette saison. Pour certains la dernière tout court, tant on s’attend comme à chaque inter saison à moult mouvements au sein de l’effectif du DHC; pour une saison un peu plus palpitante et aboutie l’an prochain ?

 

 

Poule de maintien 5ème  journée, mardi 14 mars à Dijon

Dijon 3-5 Strasbourg (0-0) (1-3) (2-2) : 24’03’’ 0-1 Malcolm Gould (Matthew Beattie), 24’35’’ 0-2 Matthew Beattie (Malcolm Gould ; Carson Cooper), 32’03’’ 1-2 Mathias Månsson (Giffen Nyren ; Matthew Maher) [4-5], 32’45’’ 1-3 Kevin Lorcher (Elie Marcos ; Hubert Genest) [5-4], 41’50’’ 2-3 Spencer Edwards (Benoît Quessandier ; Vincent Melin), 56’00’’ 2-4 Elie Marcos (Thomas Mathieu ; Pavel Pisarik), 58’38’’ 3-4 Patrick White (Spencer Edwards ; Anthony Guttig), 59’49’’ 3-5 Malcolm Gould [cage vide]

 

dhc

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.