25 octobre 2020

Le HMDB 21 battu d’un souffle en Coupe de France Mixte

Ce samedi 19 mars 2017 se déroulait la finale de coupe de France mixte d’Haltérophilie à Comines. Le Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne 21 était représenté par 5 athlètes. Le club alignait ses deux athlètes féminines les plus expérimentées Mélanie Bardis et Agnès Chiquet, toutes deux ex-internationales, accompagné des trois meilleurs hommes, Anthony Joffret, Luca Bardis et Denis Joukov.

 

 

Mélanie Barbis HMDB 21
Mélanie Barbis HMDB 21

 

En tête après l’arraché 

Le match s’annonçait rude avec un plateau composé des 6 meilleures équipes françaises, (Comines, Caen, Langres, Franconville, Caen et  Dijon). Le plateau démarrait avec l’arraché des filles, puis celui des garçons. Agnès et Mélanie donnaient le ton d’entrée de jeu en alignant leurs meilleures barres de la saison respectivement 77 kg et 65kg, ce qui permettait aux Dijonnais d’avoir une avance conséquente sur les 5 autres équipes. Les garçons assuraient l’essentiel en conservant l’écart qui se voyait tout de même réduit avec les équipes de Langres et de Franconville qui recollaient petit à petit pour former le trio de tête à l’issue de l’arraché. L. Bardis réalise 104 et échoue à 107 kg, A Joffret réalise 110 et manque deux fois 115, D Joukov réalise 125 et manque 130kg.

 

 

 

Agnes Chiquet HMDB 21
Agnes Chiquet HMDB 21

 

100 kg pour Chiquet

Les filles repartent au combat pour l’épaulé-jeté avec pour objectif de prendre le large sur les poursuivants, M. Bardis, dans une forme étincelante, réalise 82 kg,  mais doit renoncer à 85 kg sur blessure. A. Chiquet démarre à 95, puis réalise la barre mythique des 100 kg, avant d’échouer à 103 kg. Le club de Dijon tient la dragée haute à Langres et Franconville. Les hommes ont avaient à cœur de poursuivre sur cette dynamique, ils ont la lourde tâche de maintenir l’écart, mais Caen et Franconville n’ont pas dit leur dernier mot, tandis que Langres est  distancé. L.Bardis réalise 130 kg et échoue de justesse au jeté à 135 kg. Anthony Joffret donne un peu d’air en réalisant ses 3 barres 135,140 et 145 kg.

 

 

 

Deniss Joukov HMDB 21
Deniss Joukov HMDB 21

Joukov au rendez vous

 

Mais Franconville, sort l’artillerie lourde avec un Thomas Colin, transcendant à 151 kg et le Bulgare Minchev qui réalise 160kg. la pression change de camps.  Leur équipe totalise 1416 points et prend donc la tête de cette fin de match infernale. La dernière cartouche Dijonnaise, Denis Joukov sait alors qu’il doit jeter 168 kg, pas moins pour repasser devant Franconville. Il réalise 160kg à son premier essai, puis échoue à 168k g, au deuxième essai. il lui reste une tentative pour remettre le HMDB 21 dans la course et prendre provisoirement la tête, et c’est chose faite avec 168 kg réalisé, Dijon repasse à 1416,7 points.

 

Caen sur le fil

Le match est intense et se joue au point près, Caen n’a pas dit son dernier mot, il lui reste deux hommes qui savent  les barres à réaliser pour battre les dijonnais, Charly Caillard doit réaliser 159, il échoue. Reste Aboubackar Kabia, le bourreau du club Dijonnais qui les a déjà crucifié au finish lors de la finale de 2016, l’histoire se répète, Kabia réalise 160 kg et propulse Caen en tête avec 1417points. Le HMDB 21 termine deuxième d’un match époustouflant, il peut nourrir quelques regrets, mais il faut féliciter la combativité dont ils ont fait preuve.
à noter q’Agnès Chiquet réalise meilleure performance féminine.

 

Sans titre-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.