26 octobre 2020

Un DFCO sans inspiration contre Saint-Étienne

En quête de victoires, le Dijon Football Côte d’Or qui recevait St Etienne à Gaston Gérard pour le compte de la 30ème journée de ligue 1 voulait surfer sur son bon point obtenu à Rennes le week-end dernier et ainsi lancer une dynamique positive. Malheureusement, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont dû s’incliner (0-1).

Le DFCO trop timoré

À l'image de Diony, les Dijonnais ont été peu inspirés © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
À l’image de Diony, les Dijonnais ont été peu inspirés © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Si la première période n’est pas désagréable, le DFCO se montre toutefois trop imprécis et emprunté dans la plupart de ses offensives. Les Stéphanois dominent globalement, sans parvenir à se montrer réellement dangereux. La charnière centrale dijonnaises Lang-Lotiès se montre jusqu’alors assez solide en dépit de l’absence du capitaine Cédric Varrault. La grosse occasion de ces 45 premières minutes est toutefois bel et bien à mettre à l’actif des locaux, Julio Tavares trouvant le poteau gauche de Stéphane Ruffier sur une tête. Les tentatives stéphanoises passent à côté ou bien sont renvoyées par Baptiste Reynet. Les Dijonnais quant à eux ne cadrent pas leurs tirs et donc, hormis sur le poteau de Tavares, Ruffier n’aura pas vraiment eu de frisson durant la première mi-temps.

Le DFCO finit par craquer

Sammaritano notamment n'a pas réussi à peser suffisamment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Sammaritano notamment n’a pas réussi à peser suffisamment © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La seconde période est elle nettement moins enlevée, des deux côtés. Les deux formations manquent d’inspiration. Le quatuor offensif dijonnais est très peu en vue ou alors fait trop de mauvais choix pour que le DFCO puisse se procurer de bonnes opportunités. Ce sont finalement les visiteurs qui parviennent à ouvrir le score grâce à un rush de Jordan Veretout, qui se joue d’une défense bien trop passive avant de tromper Baptiste Reynet (0-1, 77′). Le DFCO se réveille bien trop tardivement, dans les arrêts de jeu, pour tenter de réagir. Mais, sur un centre de Lees-Melou, la tête de Tavares (tenu par le maillot, au passage) passe au-dessus, de même que celle de Lotiès quelques instants plus tard. Malgré cette défaite, Dijon reste 17ème mais il est évident qu’il va falloir prendre des points au plus vite pour éviter de tomber dans la zone rouge.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.