28 octobre 2020

JDA – Antibes : mordre dans la rencontre

Après avoir gâché une cartouche intéressante chez la lanterne rouge Nancy la semaine dernière, la JDA a une nouvelle occasion de se donner un peu d’air au classement en recevant ce soir au palais des sports (20h30), un autre concurrent direct au maintien, les Sharks d’Antibes. Très larges vainqueurs à l’aller, les Dijonnais dont le coach Laurent Legname considère qu’ils sont à leur place, ne doivent surtout pas prendre cette rencontre à la légère.

 

Une fois encore la Jeanne a déçu, incapable de capitaliser à Nancy après sa victoire sur Châlons/Reims il y a 15 jours. La faute à une défense aux abonnés absents et 51 points encaissés en première période à l’issu notamment d’un désastreux second quart temps. Une réaction est évidemment attendue mais avec Dijon on ne sait justement jamais à trop quoi s’attendre.

 

Dijon et Péterson se doivent de battre Antibes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Dijon et Péterson se doivent de battre Antibes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Aller chercher la victoire

Il reste 11 matchs à jouer pour la JDA pour décrocher son maintien en Pro A. Pour le moment dans le bon wagon , la marge est cependant étroite et des rencontres comme celles de ce soir font partie de celles qui doivent se remporter sans discussion. Après Nancy, Laurent Legname était clair “On est 15ème et on est à notre place. On n’est pas plus fort que ce qu’on est, c’est ça la réalité. Il faut faire avec le niveau de cette équipe pour accrocher le maintien (Site officiel JDA). Il concédait aussi que la pression était néfaste pour son équipe. Peut être mais c’est tout de même ennuyeux dans la situation où se trouve Dijon aujourd’hui. Qu’on le veuille ou non , pression il y a au moment de recevoir un adversaire direct au maintien. Il serait temps d’enfoncer un peu les concurrents plutôt que de leur redonner espoir comme ce fut le cas à Nancy.

 

La dernière prestation de Brooks au palais avait été remarquable  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
La dernière prestation de Brooks au palais avait été remarquable © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Toujours les mêmes problématique

Au risque de se répéter une xième fois, on sait pertinemment que le salut de la Jeanne passe par la défense. On ne peut espérer remporter une victoire en concédant 25 points par quart temps. Les Dijonnais sont capables d’adresse mais celle-ci est trop aléatoire pour se reposer dessus. Beaucoup trop sur courant alternatif dans la concentration et l’abnégation, parfois totalement absent sur le plan mental la JDA déroute ses supporteurs aussi bien que son staff. Alors sur les 11 matchs  lui restant pour aller chercher ce fameux maintien, on demande aux joueurs de se sentir plus que concernés et mobilisés sur l’objectif et que cela se voit . Il faut bien cela pour croquer des requins!

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.