24 octobre 2020

Mâcon – Stade Dijonnais : finir la tête haute

Tout comme avant le match contre Strasbourg de la semaine dernière, on s’attend à un après-midi compliqué pour le Stade Dijonnais à Mâcon, solide second de cette  poule 4 de fédérale 1 à deux petits points des Alsaciens. Pour les Dijonnais, il conviendra tout comme il y a 8 jours de rendre la copie la plus honnête possible en montrant un beau visage.

 

Sévèrement battus 10-45 par le leader strasbourgeois à Bourillot lors de la dernière journée, Arvouet et compagnie avaient pu quitter la pelouse avec le sentiment du devoir accompli tant ils s’étaient battus avec leurs armes face à bien plus fort qu’eux.

 

Montrer un beau visage , dernier enjeu du stade dijonnais et Kusiolek sur cette fin de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Montrer un beau visage , dernier enjeu du stade dijonnais et Kusiolek sur cette fin de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Sans pression aucune.

Eh bien on ne leur demande rien d’autre aujourd’hui face une nouvelle fois à une formation autrement armée et disposant de moyens non comparables à ceux du stade. Être courageux, plaquer à tout va et tenter ce qui pourra l’être aux moments opportuns, à l’image des 10 points plantés à Strasbourg en fin de première période. Dijon n’a évidemment rien à perdre sur ce genre de rencontre, autant donc se servir de ce match pour les jeunes stadistes pour prendre de l’expérience et jouer avec coeur. C’est avec cet état d’esprit que les hommes de Bonventre /Humblot doivent finir leur saison, pour honorer les valeurs du rugby et pour ne pas prendre une valise trop lourde, jamais évidente à avaler.

Il restera après cela un dernier round à Bourillot le 9 avril prochain face à la Seyne pour tirer un rideau définitif su cette saison compliquée pour le Stade qui ne sera donc pas parvenu à atteindre les objectifs qu’ils s’étaient fixés et qui aura mesuré le travail et le chemin qu’il reste à parcourir pour s’installer à ce niveau. Il aura une autre occasion la saison prochaine puisque le passage annoncé à 12 clubs par poule, lui évite la descente. Ce sera avec un nouveau staff et bien évidemment avec sans doute de nombreux nouveaux visages. En attendant les joueurs de ce collectif 2016-2017 ont  donc encore deux sorties pour nous dire un bel au revoir et nous permettre d’avoir envie de les revoir à l’avenir

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.