31 octobre 2020

JDA – Limoges : maintenir le cap

La JDA reçoit ce soir un monument du basket français le CSP Limoges. Des Limougeauds qui connaissent pour le moment un exercice 2016-2017 en demi teinte et qui pointent à la 10ème place avec un bilan de 11 victoires pour 13 défaites. La JDA a repris depuis la phase retour la bonne habitude de gagner au palais avec trois succès de rang face à Hyères Toulon, Châlons Reims et Antibes. Poursuivre cette série permettrait aux Dijonnais de se rapprocher de leur objectif de maintien. Mais attention le CSP qui reste sur deux revers de rang voudra relever la tête.

 

Cette saison avec Dijon on ne peut être sur de rien. L’irrégularité fait partie des caractéristiques premières de l’effectif de Laurent Legname cette saison. La dernière victoire face à Antibes a été acquise dans la douleur durant un dernier quart survolé par une individualité, en l’occurrence Holston.

 

La prestation défensive dijonnaise sera sans doute un des clefs de la rencontre 9 Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Défendre le mot d’ordre

En laissant Antibes à 52 points la JDA s’était grandement laissé la possibilité de l’emporter. Bien lui en a pris car l’attaque a été 3 quarts durant d’une maladresse pitoyable avant donc que le meneur de poche américain ne sorte de sa boite. Legname ne cesse de le marteler, le salut de la Jeanne passe d’abord par sa capacité à bien défendre et il avait d’ailleurs souligné la performance de ses joueurs dans ce secteur de jeu face aux Antibois. “Pour espérer l’emporter et réaliser un exploit face au CSP, il faudra confirmer notre prestation défensive du dernier match” martèle-t-il d’ailleurs (site officiel JDA). Bon on espère quand même également un peu de spectacle offensif histoire de vibrer un peu plus que la semaine dernière. “M’enfin” l’essentiel dans la situation encore précaire de Judith et consors reste bien sur la victoire.

 

 

Du renfort à Limoges

Limoges a depuis son titre de 2015 connu une saison compliquée l’an dernier avec une dixième place bien loin des ambitions du président Frédéric Forte.

Jérôme Randle le nouveau meneur limougeauds © CSP Limoges

La participation aux play-offs est quasiment une obligation pour le CSP qui n’est pour le moment pas dans le bon wagon et qui a donc besoin d’engranger les succès d’ici la fin de la saison régulière. Le club de Haute Vienne s’est renforcé depuis fin février avec l’arrivée du pivot  américain Joseph Jones et plus récemment du meneur toujour US Jérome Randle, brillant en championnat australien avant sont arrivée au CSP. Deux renforts sur lequel le mythique club compte pour retrouver les sommets et qui doivent rapidement trouver leur place dans le collectif. Espérons que leur premier coup d’éclat n’aura pas lieu à Dijon.

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.