31 octobre 2020

VW Fun Cup : S. PERRIN affiche ses ambitions

Comme tous les ans, Le championnat de L’European VW Fun Cup avait rendez-vous ce weekend sur le mythique circuit de Spa Frnacorchamps dans les Ardennes belges pour la manche d’ouverture du championnat 2017. La course servait également de premier round pour le championnat français. Martin Leburton et le Dijonnais Stéphane Perrin qui ont été rejoint durant l’inter- saison par Didier Van Dalen ont pour objectif cette année de faire mieux que leur 3ème place au championnat l’an dernier. Communiqué de SP Consulting

 

La 294 était en première ligne après une deuxième place aux qualifs © SP Consulting

En première ligne

Après une brillante victoire de Stéphane à MIAMI, nos compères sont ambitieux. Cette manche était déjà comptablement très importante pour notre trio. Avec pas moins de 90 voitures d’engagées et 12 nationalités représentées, ce trophée des FAGNES avait des airs de mini 25h de SPA, épreuve phare de la discipline disputée en juillet. En qualifications, c’est t Martin qui signait le chrono de référence de leur VW n° 294 en terminant la séance à la 2ème place. Un départ en première ligne à Spa, c’est toujours sympa.
.

Course : Un arrêt anticipé et une pénalité qui coûte la victoire

C’est sous une piste grasse et par un épais brouillard et 3 petits degrés que la départ de la première course allait avoir lieu ou presque. Puisque l’épais brouillard obligeait la direction de course à lancer la course derrière le safety car. Martin prenait l’avantage à la demi-heure et ne lâchait pas le commandement. Avec 90 voitures en piste les incidents ne manquaient pas et lors d’une neutralisation, toutes les voitures (y compris la 294) rentraient faire un de leurs 8 arrêts obligatoires. Malheureusement, l’arrêt de la 294 ne fut pas validé par les commissaires pour ne s’être pas parfaitement immobilisée. obligeant celle-ci à  faire un nouvel arrêt (l’équivalent de 40 secondes de perdu dans l’affaire).

 

La vw de Stéphane Perrin et ses coéquipiers a animé la tête de course © Kronos Events

Aux avant-postes

Malgré cela, la 294 menait la plus grande partie de la course et ne laissait la tête qu’à la faveur des arrêts aux stands. Didier Stéphane et Martin se relayaient en signant au passage le record du tour dans la 3ème heure de course. Un duel entre les doubles champions en titre sur la 277 et nos compères se dessinait aux fils des heures. La 294 comptant jusqu’à 1 minute 20 d’avance sur la 277 après 4 h 30 de course. Un concurrent perdait malheureusement son capot moteur juste devant Didier qui ne pouvait pas totalement l’éviter et arrachait sa lame avant ce qui dégrada le comportement de la voiture.

 

Un beau duel

Une énième neutralisation intervint à 1h 30 du terme, le moment choisi par Stéphane pour effectuer sa pénalité suite à son arrêt non valide du début de course alors que leur concurrent direct en profitait pour ravitailler en essence. La course venait de se jouer, la 294 devant aussi s’arrêter pour ravitailler mais sous drapeau vert.Notre Trio perdaient presque un tour dans l’affaire mais n’avaient pas rendu les armes. Martin au volant, reprenait 3 secondes au tour et jusqu’à 10 secondes lors des derniers. La 277 alors en tête devait économiser l’essence afin d’éviter la panne sèche.

 

Début de saison très convaincant
C’est avec 42 secondes que Stéphane Martin et Didier échouait à la seconde place au terme de ces 8 heures de course couru sur un rythme de Grand prix au milieu d’un trafic digne d’un jour de chasser croisé aoûtien.Cette belle seconde place en championnat d’Europe était synonyme également d’une victoire en championnat de France de quoi repartir de Francorchamps avec le sourire et le sentiment du devoir accompli.

 

Un nouveau podium pour Stéphane (au centre) et ses coéquipiers © SP Consulting

Stéphane Perrin « On est content de ce résultat, on a été les plus rapides et constants du début à la fin, on perd la course pour une pénalité et un arrêt essence au mauvais moment. Il faut parfois avoir un peu de réussite. Encore une deuxième place en championnat européen, on tourne autour la victoire depuis 1 an sans en accrocher une. On repart avec une victoire en championnat de France, après Miami, ça fait déjà 2 victoires cette année. Je donne déjà rdv à nos adversaires à Dijon dans 15 jours pour la France et à la fin du mois pour le championnat d’Europe,, on a la possibilité de faire de grandes choses cette année »

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.