26 octobre 2020

Ligue 1. DFCO-SCB : Un match ô combien important…

Avec ce match, le DFCO va jouer sa survie dans l’élite du football français. Même si ce match ne conditionnera ou ne pliera pas la saison dijonnaise, il constitue une rencontre plus qu’importante pour le maintien.

 

Concentration et attention maximale.

Varrault devra motiver les troupes pour ramener les trois points du match de ce soir © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Les fins de saison sont souvent haletantes et Dijon n’échappera pas à la règle. Dans ce sprint final déjà débuté, le DFCO devra faire preuve d’une concentration maximale. Tous les joueurs (ou presque) sont disponibles et Dijon a l’avantage de recevoir encore quatre fois parmi les sept derniers matchs. Les Rouge devront également être parfaitement concentrés dans le dernier quart d’heure, ces minutes durant lesquelles Dijon a laissé passer trop de points. Mais les hommes de Dall’Oglio pourront compter sur le soutien sans faille de leurs supporters qui, a coup sûr, viendront très nombreux pour pousser leur équipe ce soir.

 

 

Une infirmerie presque vide.

Loïs Diony sera de retour après sa suspension. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Pour cette fin de saison, et c’est une bonne nouvelle, l’infirmerie est presque vide. En effet, seuls Balmont et Sarabayrouse sont forfaits pour cette rencontre capitale. Sorti contre Marseille, Belmonte est entièrement disponible et se tiendra près demain soir. Du côté bastiais, les absents sont un peu plus nombreux : Boulaya, Marange et Squillaci sont blessés alors que Saint-Ruf est toujours suspendu suite à son choc avec Pajot. Le DFCO aura donc les moyens de battre cette équipe de Bastia, elle aussi réellement en manque de points. D’autant plus que Dijon enregistre le retour de suspension de Loïs Diony…

 

 

Enjeu capital.

Abeid sera bien présent dans le groupe dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Si Olivier Dall’Oglio déclare qu’il y a une pression à savoir gérer, il assure cependant que les sessions d’entraînement de la semaine n’ont pas pour autant changé. Il veut que son équipe continue à produire du jeu et sait que ses hommes se sont maintenant habitués à recevoir des impacts physiques, mais aussi à en donner. Comme nous l’avons dit avant, l’enjeu est capital, mais le DFCO pourra compter sur son public bien présent pour donner de la voix durant les 93 minutes d’un match qui s’annonce d’ores-et-déjà tendu.

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.