27 octobre 2020

Nanterre – JDA : faire un coup chez un gros

A la faveur notamment de ses trois dernières victoires à Domicile, la JDA s’est donnée un peu d’air au classement et une marge de 2 victoires sur la zone de relégation. Rien n’est encore acquis et il faudra batailler ferme sur les 9 matchs de saison régulière restant à disputer. Le déplacement de ce soir à Nanterre, une formation qui lorgne sur le podium, est une étape compliquée. Pourquoi ne pas réaliser l’exploit ?

 

La dernière prestation de la JDA face au CSP Limoges avait particulièrement convaincu les observateurs et réjoui le coach dijonnais Laurent Legname particulièrement satisfait de la prestation de ses joueurs. Il est vrai que ses troupes, si l’on excepte un petit passage à vide lors du second quart, avaient parfaitement contrôlé la rencontre faisant preuve notamment d’une grosse adresse.

 

Miles auteur de 25 points face à Limoges peut être une arme offensive de choix © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Sur la bonne voie ?

Mieux au classement, on pourrait penser la Jeanne sur la bonne voie. Ce serait oublier un peu vite que la victoire sur Antibes a été laborieuse et due surtout à l’incroyable performance d’Holston sur le dernier quart. Oublier aussi la claque reçue chez la lanterne rouge Nancy prouvant que cette équipe peut retomber à tout moment dans ses travers et notamment les errances défensives. Or sans sa défense la JDA est forcément en immense difficulté. On voit le résultat quand un Péterson à l’image de ce qu’il a réalisé face au CSP règne en maître dans la peinture, cela facilite grandement les choses. Dijon doit donc toujours gagner en constance et imposer également son style à l’extérieur. En ce sens Nanterre est un excellent test.

 

Face à la puissance offensive de Nanterre, la défense de la Jeanne devra être présente © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Nanterre toujours séduisant

Depuis sa montée en Pro A en 2011, Nanterre n’a cessé de surprendre amassant quand même un titre de champion, une coupe de France et un Eurochallenge. Un peu moins en vue la saison dernière, la formation menée par Pascal Donnadieu reste un collectif solide et particulièrement armé offensivement. La paire de meneur Chris Warren / Heiko Schaffartzik est impeccable à la baguette. On sait à Dijon ce dont est capable Mykal Riley et dans la peinture un Mathias Lessort est aussi cà même de faire le ménage. Bref Nanterre c’est costaud sur toutes les lignes et la JDA devra reproduire le type de prestation délivrée face à Limoges si elle veut espérer quelque chose.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.