23 octobre 2020

Dernière courageuse pour le Stade dijonnais.

Si la motivation était bien présente, les joueurs du Stade dijonnais ont pourtant conclu leur saison calvaire par une défaite 20-29 face à La Seyne à Bourillot dimanche après-midi. Un match particulier pour le deuxième ligne Thierry Chapelle qui tire sa révérence et qui était le capitaine du jour 

 

Thierry Chapelle est entrée le premier dans l’arène pour sa dernière apparition sous le maillot Dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le courage n’aura pas suffi.

Pleine de bonne volonté, l’équipe stadiste a fait bonne figure lors de ce dernier match face à La Seyne. Mais la maladresse et l’indiscipline ont fini par plomber l’équipe dijonnaise qui s’est inclinée pas forcément logiquement. Dans le coup, le Stade dijonnais termine pourtant la saison sur douze défaites de rang et n’a pas été aidée par un arbitrage parfois litigieux comme lors du dernier essai entaché par un plaquage haut non sifflé (74è). Désireux d’offrir un beau spectacle aux 750 spectateurs présents, l’équipe dijonnaises aura joué sans le duo Lionel Humblot/Laurent Bonventre sur le banc, à la demande des joueurs .

 

Une force offensive intéressante.

Dès le début du match, l’indiscipline donne le ton de la rencontre : une mêlée effondrée et un tirage de maillot ubuesque offrent les six premiers à La Seyne à l’aube de la dixième minute. Par la suite, le Stade gâche quelques occasions et accusera un retard de huit points à la 52ème minute (8-16).

à l’heure de jeu la mêlée dijonnaise sera récompensée de ses efforts par un essai de pénalité © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Ne soutenant pas les efforts des jeunes dijonnais, l’arbitre sifflera des fautes peu évidentes, gâchant légèrement les trois essais marqués par le Stade : à la demi-heure de jeu, Kusiolek prend un ballon à la sortie de mêlée lance ses trois quarts, Cabus, Loison puis Etcheverry parachèveront l’essai;  5  mêlées remportées par le pack dijonnais à 5 mètres de l’embut adverse offriront ensuite un essai de pénalité (63è) ; enfin, une superbe redoublée Gardes/Bouvier permettra de réduire l’écart (20-29, 80è) Les Bourguignons ont malheureusement lâché des points en route (au pied notamment) et peuvent nourrir quelques regrets à l’issu d’un match qu’ils auraient pu remporter. Dijon conclu la saison sur une dernière défaite et peut se tourner maintenant vers la préparation de la saison prochaine.

 

Les jeunes Dijonnais se sont battus jusqu’au bout © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.