28 octobre 2020

De beaux vainqueurs au Trail de la Chouette à Dijon.

La deuxième édition du Trail de la Chouette organisé par le Dijon Triathlon avait lieu dimanche sous un beau soleil et a connu un beau succès public avec environ 800 participants  . Les conditions étaient optimales mais les “traileurs” ont malgré tout souffert de la chaleur. Cette très belle édition 2017 nous a offert trois belles courses, et de beaux vainqueurs.

 

Thomas Remond © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Noémie Vouillon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Thomas Rémond et Noémie Vouillon vainqueurs sur le 12 kilomètres.

Tous les concurrents ont apprécié les parcours mais ont souligné leurs difficultés. Sur le Chevêcette, Thomas Rémond (Terre de running) s’est adjugé la première place chez les garçons, soulignant un beau parcours plutôt technique. Il a bouclé sa course avec un très beau temps de 52’57, soit 43 secondes devant Stéphane Claude (Association des coureurs de la Vingeanne), son dauphin. A. Rougieux (EFS Reims) complète le podium avec un temps de 56’27 secondes. Chez les femmes, Noémie Vouillon (ADOC) s’est imposée avec un temps d’1h08’16”, suivie par F. Burgy (Croco) environ cinq minutes derrière (1h13’46”) et N. Leonard (1h14’28”).

 

Benjamin Petitjean a passé la ligne d’arrivée en compagnie de ses deux filles © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Benjamin Petitjean voit double sur le 29 km/ C. Maugras de peu

Comme l’an dernier, Benjamin Petitjean (Dijon Singletrack) a remporté le Grand-Duc. “Le Mouflon Volant” reste donc le seul et indétrônable vainqueur de cette épreuve qu’il a conclu en 2h31’37”. Il a d’ailleurs tellement survolé la course qu’il a relégué son dauphin à sept minutes : en effet, Gwen Masson-Schaeffer termine la course en 2h38’23”, trois minutes devant Gille Reboul (Dijon Triathlon) qui complète la dernière marche du podium (2h41’28”). Chez les femmes, C. Maugras (Croco) termine l’épreuve en 3h21’57”, devant C. Desbois (CTC) et A. Paulin, respectivement deuxième et troisième avec des temps de 3h23’27” et 3h26’53”. Un parcours lui aussi technique et ensoleillé qui aura plu aux participants.

 

Thomas Paris et Damien Delaplanche inscrivent leur nom au palmarès de la première Lapone © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La première pour le duo Damien Delaplanche/Thomas Paris.

Le duo Delaplanche/Paris n’était pas parti pour gagner, et pour cause ! S’étant perdu après quatre kilomètres de course, ils a dû faire deux kilomètres supplémentaires et n’a repris les devants   qu’au 40ème kilomètre ! Les Jardiniers (Dijon Singletrack) ont terminé la Lapone, nouveauté de 65 km de cette édition 2017, en 6h51’17”, loin devant la Tri-Pote (Dijon Singletrack) qui fini l’épreuve en 7h16 et la Team Outdoor Poli (1ère formation mixte) qui complète la boîte en 7h25’02”. Une mésaventure de deux kilomètres de trop qui rajoute au mérite des Jardiniers !

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.