25 octobre 2020

Le DFCO passe à deux doigts de l’exploit à Monaco.

Annoncée comme morte, l’équipe d’Olivier Dall’Oglio a offert un visage à l’opposé de celui qu’elle avait offert à ses supporters face à Bastia. Conquérants et bien en places, les Dijonnais vont finalement s’incliner sur deux éclairs de génie signés Falcao (2-1).

Les spécialistes voyaient une déculottée.

Cédric Varrault a signé une très belle performance samedi soir.

Tout le monde s’attendait à voir souffrir une équipe dijonnaise déjà blessée avant de rentrer sur la pelouse. Il n’en n’a rien été. Monaco à domicile est intraitable : une seule défaite, un seul nul, le reste se compte en victoires. Et des buts ! (Montpellier 6-2, Nancy 6-0, Marseille 4-0, Bastia 5-0, Rennes 7-0, Lorient 4-0, Metz 5-0) ! Mais samedi soir, sans doute émoussée par sa semaine européenne et face à un DFCO revanchard, l’ASM a eu beaucoup plus de mal à l’image de Kylian Mbappé, pas dans un grand soir. Le DFCO a réalisé une première période magnifique, ponctuée par un but de Cédric Varrault suite à un coup-franc (0-1, 42′) sans oublier la patate de Diony qui s’est écrasée sur la transversale dix minutes auparavant. A la surprise générale, le DFCO rentre aux vestiaires avec ce petit avantage. Les supporters parisiens s’en félicitaient.

Falcao, ce génie.

Fouad Chafik s’est signalé par de très belles interventions face à Monaco. © Nicolas GOISQUE/nikoPhot archives

Dès le début de la seconde période, le DFCO a souffert logiquement, Baptiste Reynet devra notamment sortir une tête de Germain à l’heure de jeu. Puis Leonardo Jardim a décidé de faire rentrer Falcao à la 59è et le match a basculé. Dix minutes plus tard, le colombien, auteur d’un magnifique coup-franc qui finira sur la barre permettra à Nabil Dirar de pousser la balle au fond des filets (1-1, 69è) avant de réitérer sa performance mais cette fois-ci dans l’autre lucarne de Baptiste Reynet qui ne peut que regarder le ballon des yeux (2-1, 81è). Le DFCO ne parviendra pas à ramener ce point tant mérité, mais ce match devra servir de référence pour se payer Angers dès samedi à Gaston-Gérard !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.