28 octobre 2020

Ligue 1. DFCO-SCO d’Angers : Se servir du match à Monaco.

Après un match abouti à Monaco où il a subi la patte droite de Falcao, le Dijon Football Côte d’Or devra définitivement se relancer face à Angers s’il veut se maintenir. Samedi soir à Gaston-Gérard, l’équipe de Dall’Oglio devra faire preuve de caractère comme il y a une semaine pour ramener les trois points d’un match qui s’annonce compliqué.

 

Garder un esprit guerrier.

Diony a montré un autre visage face à Monaco et sera à coup sûr un atout de choix. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon est capable de grandes choses, on l’a vu plus d’une fois cette saison. La semaine dernière, le DFCO a tenu la dragée haute à une équipe monégasque qui s’est qualifiée pour la demi-finale de la Ligue des Champions mercredi soir. Mais les Rouges devront faire attention aux coups de pieds arrêtés. Même si, comme l’a précisé Olivier Dall’Oglio en conférence de presse, Angers ne marque pas beaucoup de buts sur corners, c’est une équipe réputée  solide et athlétique. Preuve en est, elle a, elle aussi, presque tenu en échec les Parisiens et les Monégasques. Dijon, ce n’est pas l’assurance tous risques : en effet, sur les trois derniers matchs, quatre des cinq buts encaissés l’ont été sur coup-francs dont deux à la suite d’une frappe repoussée par les montants. Sur ces phases de jeu, le DFCO devra rester très concentré pour éviter de commettre des fautes inutiles mais aussi pour suivre les ballons errants aux abords de la surface de Baptiste Reynet.

 

L’infirmerie se vide.

Chafik et les Dijonnais sauront se relever et jouer sans pression face à Angers.

Chose rare cette saison, tous les milieux dijonnais sont opérationnels ! Longtemps touché, ce secteur de jeu sera entièrement opérationnel pour la réception d’Angers. En effet, Kwon Chang-Hoon revient de blessure, tout comme Haddadi. A l’inverse, Vincent Rüfli a été envoyé à Saint-Raphaël dans un centre de rééducation pour soigner son élongation à la cuisse, Dall’Oglio estime son absence à quinze jours. Du côté angevin, on devra faire face à une absence de marque, celle du capitaine Cheikh N’Doye. Ce match sera aussi l’occasion d’apprécier le retour d’Abdoulaye Bamba sur les terres dijonnaises sur lesquelles il a passé six saisons pour 171 match toutes compétitions confondues. Nul doute que ce retour fera plaisir aux supporters, mais l’Histoire s’écrira sur le terrain.

 

Plus que cinq finales…

Ces scènes de liesse manquent au public de Dijon. ©NikoPhot

Dans cette fin de saison, on parle beaucoupde matchs de coupe. A ce propos, Angers disputera sa demi-finale de la Coupe de France face à Guingamp mardi soir, une rencontre qui pourra avoir son importance dans les têtes angevines… D’autant plus que Dijon aura des arguments à faire valoir ! Huitième attaque de Ligue 1 avec 41 buts inscrits depuis le début de saison, soit une moyenne d’un but toutes les 8,5 frappe, elle est aussi dans le Top 5 du championnat des équipes qui cadrent le plus cette saison (moyenne de 37,6%). Baptiste Reynet est également particulièrement solide puisque que c’est le deuxième gardien qui effectue le plus de parades en Ligue 1 ! Si le match de Monaco a rassuré, il faudra débaucher toujours plus d’énergie avec obligation de l’emporter;  la motivation devrait être présente ou c’est à n’y plus rien comprendre.

 

 

Le groupe dijonnais contre Angers SCO : Gardiens de but : Leroy, Reynet. Défenseurs : Bouka Moutou, Chafik, Haddadi, Lang, Lotiès, Varrault. Milieux de terrain : Abeid, Amalfitano, Balmont, Kwon, Lees-Melou, Martin, Sammaritano. Attaquants : Diony, Rivière, Tavares. Blessés : Bahamboula (quadriceps), Rüfli (ischios), Sarrabayrouse (reprise). Suspendu : Aucun. Choix de l’entraîneur : Allain, Abdelhamid, Bela, Belmonte, Marié, Rosier

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.