30 octobre 2020

Dernier déplacement pour le CDB à Issy-Paris

La fin de la saison régulière a sonné pour le Cercle Dijon Bourgogne. Après avoir obtenu leur qualification pour les playoffs il y a de cela deux journées, les joueuses de Christophe Maréchal se déplacent à Issy-Paris, actuelles deuxièmes du championnat de LFH (18h). Cette rencontre sera sans incident au classement, étant donné la victoire de Metz sur Dijon mercredi, Issy restera 2e tandis que le CDB conserva sa 8e place.

 

Les coéquipières de Kpodar doivent préparer au mieux les playoffs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un match dont il faut se servir
Mercredi dernier, les Artistes sont sorties du Palais des Sports la tête haute malgré la courte défaite face à Metz. Même si le résultat final n’était pas positif, le contenu du match a lui, été très intéressant, notamment lors de la deuxième période, où les Dijonnaises sont parvenues à faire jeu égal avec l’équipe d’Ana Gros (12-9 en faveur du CDB sur le deuxième acte).
Cette fois, face à Issy-Paris, l’adversaire est sensiblement du même acabit. Les joueuses d’Arnaud Gandais ont également connu une saison plus qu’honorable. Et bien qu’elles n’aient plus rien à jouer, les Parisiennes ont, elles aussi, un quart de final de playoff à préparer face à Toulon, en plus d’une demi-finale de Coupe de France face à Brest.
Il faut donc s’attendre à ce que l’opposition soit de qualité, en vue de ces matchs d’importance capitale.

 

 

Le CDB dispute son dernier match de saison régulière © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Travailler pour le CDB
Côté Dijon, être classé à la 8e place permet effectivement d’accéder aux phases finales des playoffs, mais se dresse devant elles les Messines, premières de la saison régulière. Et si le match de mercredi était encourageant, il ne faut pas oublier que les visiteuses n’avaient plus rien à jouer, et avaient accumulé de la fatigue suite à leur déplacement en Hongrie. On se laisse à penser que le 29 avril, le match sera d’une tout autre intensité. C’est pourquoi, cette dernière opposition de la saison doit servir de travail, afin de préparer au mieux l’échéance à venir. Répéter ses gammes pour arriver en pleine bourre face à Metz, et réussir à les mettre en difficulté et pourquoi pas, aborder le match retour avec de l’avance ?
Mercredi dernier au Palais des Sport, le CDB a su rivaliser, mais seulement durant une période. C’est désormais à elle de prouver qu’elles ont les armes pour mettre en difficulté une équipe quart de finaliste de Ligue des Champions.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.