23 octobre 2020

Beaune s’impose à Longvic et prend de l’avance au classement

Dans un derby au sommet entre les deux leaders du championnat de Nationale 3, l’ALC Longvic recevait Beaune au gymnase Véronique Pecqueux-Rolland samedi dernier. Une rencontre qui a tenu toutes ses promesses, offrant une véritable démonstration de handball aux nombreux spectateurs venus y assister. C’est donc devant une salle pleine à craquer que les hommes de Maxime Leserre sont venus à bout d’une formation longvicienne, qui se sera battu jusqu’à la dernière minute (33-32). Les Beaunois caracolent désormais seuls en tête de leur poule, avec deux points d’avance sur leur adversaire du soir. Ils auront la possibilité de valider leur accession en N2 dans deux semaines, lors de la réception de Chevigny. Pour Longvic, les espoirs de montée ne sont pas enterrés pour autant, puisque la deuxième place leur offre un statut de barragiste.

 

Cela faisait plusieurs mois qu’ils attendaient ce match. Après l’avoir emporté à l’aller, Beaune s’était affirmé comme le grand favori dans la course au titre cette année, et ce, malgré un retard de 7 points infligés en début de saison. Avant cette opposition, les coéquipiers de Théo Naudin (blessé lors du match précédent) présentaient un bilan absolument parfait, avec 19 succès en autant de matchs disputés. Mais contre le voisin côte d’orien, la marche s’avérait plus âpre que d’ordinaire.

 

La stricte sur Arbez a posé des problèmes au BHB © NikoPhot

Un vrai derby

« Ce match, on l’avait vraiment bien préparé, nous confiait le capitaine beaunois. Notre coach avait analysé leur jeu en vidéo et la semaine d’entraînement a été basée dessus. On savait à quoi s’attendre. On avait anticipé la strict sur Arbez, donc on était plutôt confiant. On savait que si on jouait notre handball en respectant les consignes, on allait leur poser problème ! Après, il s’agissait d’un match particulier, un derby, et dont le vainqueur serait quasiment assuré de terminer à la première place… Le tout devant une salle comble ! Les deux équipes allaient forcément être à 200%. »

 

Longvic et Beaune se rendent coup pour coup dans ce derby © NikoPhot

Et effectivement, dès l’entame de match Longvic donne le ton, jouant juste et trouvant des solutions faciles, le tout en s’appuyant sur un Romain Gueneau impressionnant : le break est fait d’entrée (4-1, 5’).
« Malheureusement, en première mi-temps, on s’est fait avoir défensivement sur des actions de jeux que nous avions pourtant préparées, nous raconte Naudin. Cela, mêlé a de la précipitation dans nos attaques, avec quelques pertes de balles et nous sommes rapidement distancés. »
Peu à peu, les visiteurs vont rectifier la mire et recoller à égalité au bout de dix minutes de jeu, grâce à un but de Cachot (4-4, 10′). Après cela, la marque se stabilise et les deux équipes se rendent coup pour coup. Stephan reste vigilant sur sa ligne, et dès qu’Arbez parvient à se défaire du marquage de Remond, son tir fini au fond des filets. Pour les locaux, le duo Stunault/Carrion fait des miracles (16 buts à eux deux sur l’ensemble de la rencontre), ce qui permet à Longvic de rejoindre les vestiaires à 14-14, après avoir été sanctionné par trois fois simultanément d’exclusions temporaires…

 

Bonne entrée de Burnichon pour Beaune © NikoPhot

Longvic veut sa victoire

En début de seconde période, c’est Jouffroy qui indique la voie à suivre à ses partenaires, décochant des missiles sous la barre d’un Gueneau impuissant. L’entrée dans les buts Beaunois de Quentin Burnichon va permettre aux Bleus et Blancs de creuser l’écart progressivement (19-23, 41’). Les hommes de Kiour balbutient leur handball, et laissent s’échapper Charpy, qui plante trois buts sur ses trois premières tentatives.

 

 

Cachot aura été décisif (8 buts) © NikoPhot

Longvic n’est pas suffisamment dangereux, et manque de solutions notamment de loin. Le temps mort posé par le technicien de l’ALC n’y change rien, et Beaune prend peu à peu le large, comptant jusqu’à 6 buts d’avance (24-30, 50’). Les Verts sont frustrés, en témoigne parfaitement Johan Maigrot qui écope d’un deux minutes après contestation. On se dit alors que le BHB a le match gagné.
Seulement voilà, il s’agit d’un derby, et Guillaume Berthe et ses partenaires ne veulent pas s’avouer vaincus trop tôt. Des Beaunois trop faciles peut être, laissent échapper quelques ballons… Et grâce aux multiples parades de Maigrot, Longvic refait son retard, infligeant un 4-0 aux visiteurs pour revenir à deux petites unités, après un tir longue distance de Truchot (29-31, 57’). Toute la salle pousse alors les quatorze acteurs, et c’est finalement Pierre Lambert qui scelle le sort de la rencontre, sur un magnifique service de Mille, précieux en cette fin de match (32-33, 60’).

Beaune continue son incroyable parcours et enchaîne une vingtième victoire consécutive.

 

Maxime Leserre

 

Théo Naudin

« Pour ce qui est de la fin de saison, on va continuer à se préparer comme d’habitude, à savoir match après match sans se projeter. C’est ce qui, je pense, nous a permis de réaliser un sans-faute jusqu’à présent !
Contre Chevigny, ce sera particulier car en cas de victoire on validerait notre première place. C’est une équipe qui joue son maintien, on s’attend donc à une rencontre accrochée…
Pour ma part il s’agit de l’une des meilleures saisons, si ce n’est la meilleure, que j’ai vécu ! L’ambiance dans l’équipe est vraiment géniale, depuis la préparation physique en août j’ai senti que l’équipe allait pouvoir s’appuyer sur cette cohésion. De plus, avec les moins sept points du début de saison, on n’a jamais été devant au classement, cela nous permettait de ne pas nous reposer sur nos acquis et de jouer chaque week-end comme des finales.
C’est une belle histoire que l’on est en train d’écrire pour le club, mais elle n’est pas terminée, à nous de lui donner la plus belle des fins ! »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.