31 octobre 2020

Athlétisme : interclubs : objectif maintien pour l'ASPTT

Le premier tour des interclubs d’athlétisme, toujours un moment particulier de la saison, se déroulent ce dimanche. Pour l’ASPPT Dijon, la compétition aura lieu au stade Colette Besson à Dijon . Maxence Michelin, entraîneur du club, nous présente la compétition et ses enjeux pour l’ASPTT.
 
Grace aux totaux réalisés sur l’ensemble des deux tours d’interclubs par l’équipe de l’ASPTT Dijon l’an dernier, cette dernière  matchera en division Nationale 2B (5ème niveau national) cette saison avec l’espoir de se maintenir. Il s’agit de la première participation du club à ce niveau de compétition.
 

 
Chercher le record du club
En effet jusqu’à présent et depuis sa sortie de l’ATHLE 21 en 2012 le club évoluait en division Régionale 1. Nous avons d’ailleurs conquis 3 titres régionaux sur les 4 dernières saison mais sans pouvoir accéder à l’étage supérieur jusqu’à maintenant. Il s’agit là d’une récompense méritée pour un groupe qui progresse ensemble de saison en saison. Nul doute que chaque athlète du club sélectionné pour faire partie de cette équipe aura à coeur de donner le meilleur de lui même pour prouver que nous avons notre place à l’échelon national. De plus nous aurons la chance pour la première fois de concourir à domicile ce qui nous permettra d’avoir une équipe quasi complète. Nous pouvons donc légitimement viser le record de point du club (37 313 pts) avec l’objectif d’atteindre les 38 000 pts de moyenne sur l’ensemble des deux tours ce qui nous permettrait surement de nous maintenir.
 

Aurélie Maccabey, Juliette Demangeot et Manon Costa © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 
Aurélie Maccabey , capitaine de route
Pour cela nous pourrons compter sur notre capitaine de route, Aurélie MACABEY. Notre championne de France de 3000 m marche en salle en 2016, nous a prouvé la semaine passée qu’elle était en grande forme lors du meeting de Chenôve avec un chrono de 14 minutes et 20 secondes sur la distance ce qui correspond à la 4éme performances Française en 2017. Elle sera épaulé par notre espoir Juliette DEMANGEOT qui vient de battre son record personnel sur 800 m et qui pourrait très vite avec une course relevé descendre sous les 2 minutes 20 secondes sur la distance. Elle sera aussi un élément essentiel de notre relais 4 x 400 m. Toujours chez les filles, nos cadettes Marion COSTA et Bérengère PRORIOL découvriront respectivement le 400 m et le 100 haies pour l’équipe avant de retrouver des épreuves plus familières ou elles devraient briller comme le saut en longueur et le saut en hauteur.
 
Aurélien Vaudois, Loïc Ntouatolo et Thomas Rhim © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 
Des jeunes prometteurs chez les garçons 
Elles seront également nos tétes d’affiches sur le relais 4 x 100 m. Chez les garçons nos Juniors auront une belle carte à jouer pour réaliser de gros points pour l’équipe. Loic NTOUATOLO qui vient d’abaisser son record personnel sur 100 m en 11.04, ce qui correspond à la 6 ème meilleure performance française en 2017 dans sa catégorie, tentera de passer sous les 56 secondes sur 400 haies, lui qui détient actuellement la 5 ème meilleure performance française sur la distance en 2017. Son camarade, Aurélien VAUDOIS, qui vient de battre son record personnel sur 800 m en passant pour la première fois sous les 2 minutes (1.58.55) découvrira lui le 1500 m. Ils seront épaulé par notre cadet Thomas RHIM qui aura à coeur de descendre sous les 23.30 sur 200 m et de retomber à plus de 6m 30 au saut en longueur.
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.