24 octobre 2020

Stade Dijonnais : Mariano Rabago : “Une saison très difficile”

Le duo d’entraîneurs du Stade Dijonnais Laurent Bonventre/Lionel Humblot n’ayant pas souhaité dans l’immédiat dresser avec nous un bilan de saison, DIJON-SPORTnews est allé à la rencontre de Mariano Rabago qui occupait la fonction de  manager général. Ce dernier qui quitte ses fonctions tente d’expliquer la saison ratée des Dijonnais. 

 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

DSN : Mariano, le Stade Dijonnais a terminé dernier de son groupe de Fédérale 1, avec un bilan de deux victoires, quinze défaites et un match nul, quel regard tu portes sur cette saison ?

Qu’a-t-il manqué au Stade Dijonnais pour être plus performant cette saison ?

La différence de niveau entre la Fédérale 1 et la Fédérale 2 est elle vraiment importante ?

 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Selon toi, le Stade a-t-il des moyens trop limités en termes de budget pour évoluer à ce niveau ?

La politique de Dijon ces dernières années était très axée sur les jeunes, avec la création du centre de formation notamment. Beaucoup d’entre eux ont joué en équipe première cette saison,  était-ce trop tôt pour eux ? Y avait-il d’autres solutions ? Tu parlais de joueurs d’expérience, mais ces genres de joueurs coûtent cher…

On a parlé également d’une page qui se tournait, avec le départ de Laurent Bonventre et de Lionel Humblot, deux hommes qui ont fait monter le Stade Dijonnais en Fédérale 1, ça a été une saison difficile pour eux aussi… Qui ne se termine finalement pas très bien !

 

© Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

On a annoncé l’arrivée de Renaud Gourdon, épaulé de Thomas Kohler à la tête du Stade, toi-même, tu as choisi de prendre du recul par rapport au club ?

On verra tout de même encore Mariano à Bourillot l’année prochaine ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.