28 octobre 2020

La JDA en outsider à Monaco

Après une nouvelle défaite à domicile mardi dernier face au Mans (66-74), la JDA s’est compliqué la tâche en vue de son maintien. Une victoire aurait effectivement été la bienvenue, quand on sait qu’Orléans (17e) s’est incliné à Reims, Dijon aurait pu prendre trois victoires d’avance sur la zone de relégation. D’autant que la fin de championnat s’annonce rude avec un match couperet sur le parquet des Orléanais.
Pour l’heure, les hommes de Legname se rendent ce samedi à Monaco, leader de Pro A, et assuré de terminer 1er de la saison régulière, après sa victoire obtenue dans les prolongations face à Paris-Levallois.
Un match dans lequel les Dijonnais n’auront rien à perdre, et qui relèverait de l’exploit s’ils étaient amenés à s’imposer…

 

La JDA devra cravacher jusqu’à la fin de la saison © Nicolas Goisque / NikoPhot

Le rouleau compresseur monégasque
Aussi bien en Ligue 1 qu’en Pro A, l’AS Monaco domine le championnat de France de la tête et des épaules. Leader incontesté, avec 27 victoires au compteur pour seulement 3 défaites (90% de matchs gagnés), les Monégasques sont assurés de terminer premiers alors qu’il leur reste encore quatre rencontres à disputer.
Bien remis de leur déception au Final Four de Champions League, où ils se sont inclinés contre les Turcs de Bandirma en demi-finale, les partenaires de Dee Bost, le meilleur marqueur de l’effectif avec plus de 400 points inscrits, sont allés chercher une victoire au forceps dans les prolongations chez les 6e du championnat, Paris-Levallois (85-91) lors de la 30e journée.
Le club du Rocher présente une copie parfaite en championnat : aucune défaite en 2017, et des statistiques ahurissantes. Avec le plus grand nombre de points inscrits, et la troisième meilleure équipe au rebond, les Dijonnais sont prévenus et savent à quoi s’attendre…

 

Holston porte à lui seul la JDA ces derniers temps © Nicolas Goisque / NikoPhot

Une JDA fébrile
Pour Dijon, le capital confiance n’est pas au mieux ces derniers temps. Les deux dernières rencontres à domicile se sont soldées par deux revers, la première dans le derby face à l’ÉLAN Châlon (70-84) et la seconde face à Le Mans (66-74) après avoir pourtant fait la course en tête toute la première période.
Les partenaires de David Holston, littéralement on fire depuis plusieurs matchs, cumulant à lui seul 65 points sur les trois dernières journées, tenteront malgré tout de faire bonne figure à Monaco, même s’ils savent pertinemment que ce n’est pas là que se joue le maintien.
Cela dit, une telle opposition face à un adversaire de cette envergure doit servir de base de travail. La défense de la Jeanne devra se frotter à la meilleure attaque du championnat ce qui lui permettra de bien préparer la réception de Paris mardi prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.