26 octobre 2020

Gros spectacle sous la pluie pour l'Historic tour à Prenois

Durant un samedi copieusement arrosée, la première journée de courses du meeting bourguignon de l’Historic tour en a douché certains pendant que d’autres, sauvés des eaux, émergeaient du lot avec brio. De nouveau chahutés par les caprices de la météo, les pilotes  eurent à déployer des talents d’équilibristes pour conserver le bon cap sur la piste de Dijon Prenois. Les 1 courses du weekend n’en ont été que plus disputées et spectaculaires. Communiqué de l’organisateur 
 
Les photos du samedi ICI
 

De G. à D., Bernard Demeuzois (Président de la ligue Bourgogne Franche-Comté), Franck Morel (champion de France 2016), Nicolas Deschaux (Président de la FFSA) et Laurent Vallery Masson (promoteur de l’Historic Tour). © G.Auiol

Le président de la FFSA en guest star
Venu à la rencontre des opérateurs et acteurs du championnat de France Historique des Circuits, le Président de la FFSA, Nicolas Deschaux, en a profité pour souligner sa satisfaction de voir la discipline évoluer sous les meilleurs auspices. « A l’amorce de cette troisième année d’existence de l’Historic Tour, les plateaux restent très fournis et le calendrier toujours aussi attractif en permettant aux pilotes de fréquenter les circuits français les plus prestigieux », résume Nicolas Deschaux, « On peut également se réjouir de voir la série accueillir de nouveaux plateaux, comme la Youngtimers GTI Cup, qui élargit encore le périmètre des courses historiques et l’ouvre à de nouvelles générations ».
 
Antoine Robert domine le trophée f Renault classic © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Les pilotes en vue du samedi….
En Monoplaces/Protos : Antoine Robert, vice-champion 2016 de Formule Renault Classic derrière son père Lionel, a de sérieuses chances de lui succéder au palmarès. Déjà intouchable au Castellet, le jeune Manceau (17 ans dans une semaine) a montré l’étendue de ses capacités dans les difficiles conditions météo de ce samedi en signant sa troisième victoire de suite. Série en cours !
En GT/Tourisme : On ne présente plus Franck Morel. Champion de France sortant en GT/Tourisme, le pilote de Revel cherche non seulement à conserver son titre cette dsaison, mais étend désormais son implication à trois plateaux distincts ! Vainqueur ce samedi en Trophée GT Classic et en Challenge Asavé GT/Tourisme, ce boulimique de victoires, ex pilote de GT modernes, a également profité de la journée pour effectuer ses débuts en SportProtosCup.
 
Enzo Thiéfain a brillé au volant de sa mini © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Et du dimanche
En Monoplaces/Protos : Digne fils de son père José, Brady Beltramelli s’est montré sous son meilleur jour ce dimanche en faisant montre d’une habilité hors pair sous la pluie, tant au volant de sa Van Diemen de Formule Renault (2ème du Trophée FR Classic) que de sa Russel Alexis de Formule Ford (1e de la catégorie A en Formula Ford Historic). Seulement âgé de 20 ans, le prometteur pilote de l’Aube affine son talent en courses auto depuis son seizième anniversaire !
En GT/Tourisme : Champion 2016 du Trophée Maxi 1000, le Champenois Enzo Thiéfain est passé cette année de la Mini Cooper 1000 cm3 à une version 1300 capable de lui ouvrir les portes de la victoire absolue. Cela a bien failli arriver pour la première fois ce dimanche à l’issue d’un splendide duel avec Laurent Majou. A tout juste 18 ans, ce fils d’un autre grand spécialiste de la Mini aura bien d’autres occasions d’y parvenir cette saison.
 
Franck Morel survole le plateau GT Classic © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le point au championnat
A l’issue de cette deuxième des cinq étapes de l’Historic Tour, les positions en tête du Championnat de France Historique des Circuits évoluent assez sérieusement. Pour être à nouveau restés invaincus dans leurs plateaux respectifs, comme ils l’avaient déjà été au Castellet, Frédéric Da Rocha (SportProtosCup), Matthieu Châteaux (F3 Classic) et Antoine Robert (Formule Renault Classic) partagent désormais le commandement du championnat en Monoplaces/protos avec le score parfait de 4 victoires en 4 courses. Franck Morel met la barre au même niveau du côté du championnat GT/Tourisme, dont il occupe maintenant la tête en solitaire.
 
 
Tous les résultats du weekend ici
 
comme ici sur la course F3 et F Renault classic les pilotes ont parfois dû composer avec une piste détrempée © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.