31 octobre 2020

Le DFCO féminin frappe un grand coup

Le DFCO annonçait aller au Val d’Orge uniquement pour gagner, et il l’a fait. Au terme d’un match très engagé, avec une fin de match folle, Dijon l’a emporté sur le score de 2-1. 

Le gros coup de pression du DFCO 

Comme face à Toulouse, le match au Val d’Orge a été très engagé (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Les Dijonnaises ont réalisé une magnifique performance sur la pelouse du leader francilien. Pas un exploit, car elles ont justement surtout prouvé qu’elles n’étaient pas inférieures au Val d’Orge, ni à Grenoble ou Toulouse qu’elles ont également battus lors de cette phase retour. Avec ce résultat, le DFCO montre qu’il a les qualités pour monter et qu’il faudra compter sur lui jusqu’au bout. Lors de la première mi-temps, ce sont bien les visiteuses qui imposent leur jeu et leur rythme, sans parvenir toutefois à concrétiser deux belles occasions. Mais ce n’est que partie remise avec, à la 63ème minute de jeu, l’ouverture du score dijonnaise par l’intermédiaire de Manon Uffren (0-1). Dijon répond parfaitement à l’impact physique exigé par un tel match au cours duquel chaque ballon est un véritable combat. Malheureusement, le Val d’Orge parvient à égaliser en toute fin de partie sur une contre-attaque à la 89ème minute (1-1). On aurait pu penser les Dijonnaises abattues, mais au contraire, elles relèvent tout de suite la tête pour reprendre l’avantage dans la foulée grâce à un but d’Alexia Trevisan dans la minute suivante (1-2) ! Comme face à Toulouse, le DFCO a donc montré un mental d’acier pour empocher les trois points. Certes, le DFCO revient à un point du Val d’Orge mais n’est toujours pas maître de son destin. Il faudra donc gagner les deux derniers matchs en espérant au moins un faux pas, que cela soit un match nul ou une défaite, du Val d’Orge. Prochain match à gagner pour Dijon ce dimanche, avec la réception de Toulon !

Les réactions :

Laura Bouillot, attaquante du DFCO : “On a bien géré le match jusqu’à ce que l’on prenne un contre et l’égalisation qui s’en suit ! Mais on a eu tellement la rage et l’envie qu’on a réussi à marquer à la toute fin du match. C’était trop bien comme sensation et nous sommes fières de nous ! Maintenant, il faut qu’on termine cette saison sur deux victoires pour encore pouvoir croire et espérer, notre destin n’est pas qu’entre nos mains, mais on y croit !”

Ophélie Cuynet, milieu de terrain du DFCO : “C’était un match super à jouer, on est fières de ce que l’on a fait et cela permet de relancer complétement la fin de championnat ! À nous maintenant de rester à ce niveau de performance pour gagner nos deux derniers matchs, en attendant un petit faux pas du Val d’Orge pour pouvoir monter en D1 !”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.