18 septembre 2019

Historic tour : weekend frustrant pour B Mottez

Le pilote dijonnais Bruno Mottez participait ce weekend à l’historic tour sur le circuit de Dijon Prenois dans le plateau des formule Renault Classic. Courant en quelques sorte à domicile, Bruno arrivait à Prenois avec beaucoup d’ambition. La météo et notamment la pluie qu’il exècre auront malheureusement contrarié ses plans. Récit du weekend par l’intéressé.

 

Bruno Mottez :” Un weekend qui ne s’est pas déroulée comme je l’avais imaginé. La météo pluvieuse n’a pas été mon alliée, loin de la. J’ai toujours eu une sainte horreur de piloter sous la pluie et il a fallu que les vannes s’ouvrent en grand pour ma course à la maison ! Bon j’avais surveillé les prévisions toute la semaine mais rien à faire c’était pluie, pluie et pluie !

 

Bruno avait réalisé de bonnes qualifications mais la pluie lui a joué des tours © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Qualification record

Pourtant vendredi, il faisait très beau et à l’issue des essais qualificatifs j’obtenais la 6ème place en 1’27″700 qui me permettait d’améliorer mon record personnel d’une demi seconde avec la Martini FR Turbo. A noter que ce temps m’aurait mis en pôle position FR en 2014 année de ma première saison complète en Historic Tour. Cela illustre le niveau qui monte dans ce trophée avec l’arrivée de jeunes pilotes. Bref, j’étais pas mécontent de cette position et j’espérais que la météo
se soit trompée avec les prévisions.

 

La pise était particulièrement glissante dans des conditions dantesques © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Adhérence précaire en course

Cela n’a pas été le cas samedi et au moment de prendre le départ de la course 1, il pleuvait à seau. Je me suis jeté à l’eau, c’est le cas de le dire et nonobstant mon aversion de la pluie, j’ai fait un bon début de course puisque je me suis retrouvé 3ème à l’approche de la mi course quand la voiture m’a échappé dans le virage
de la parabolique. J’ai fait un beau tête à queue et le temps de laisser passer le peloton, je suis reparti pour terminer à une honorable 8ème vu les circonstances. Pour la course 2 du dimanche, le même scénario s’est reproduit avec toujours de la pluie et une adhérence vraiment précaire. J’ai fait de nouveau un tête à queue dans le virage de la parabolique et je suis reparti pour terminer à la 10ème place sans conviction.

Au final un week end frustrant pour moi, mais c’est la course !”

 

Au final c’est frustrant pour Bruno Mottez © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.