23 octobre 2020

Monaco a fait la loi face à la JDA

Pour le compte de la 31e journée de Pro A, la JDA Dijon Basket se déplaçait sur le parquet du leader Monégasque samedi dernier. Une rencontre qui s’annonçait d’avance compliquée, quand on sait que Monaco était d’ores et déjà assuré de finir premier du championnat, et que les hommes de Zvezdan Mitrovic sont invaincus à domicile. La Jeanne ne s’est pas fait d’illusions, et s’est inclinée logiquement 88 à 71, face à un adversaire qui lui était supérieur.

 

Les Monégasques étaient supérieurs samedi face à la JDA © Nicolas Goisque / NikoPhot – archives

Monaco s’impose rapidement…

Les Dijonnais n’auront mené qu’à deux reprises durant la rencontre, avant que le rouleau compresseur de la Principauté se mette en marche. Après un début de match pourtant assez équilibré (6-6, 4’), c’est Axel Julien qui donne le premier avantage à Dijon, bien épaulé par un Peterson très en verve (11-13, 6’). Mais l’adresse monégasque va faire la différence, et Zach Wright ainsi que Gladyr donnent de l’air aux locaux sous les yeux du Prince Albert venu en supporter (20-17, 8’). Déjà derrière au terme du premier quart (28-20), les partenaires d’Holston tentent de limiter l’écart mais les attaques prennent clairement le pas sur les défenses.
Au début du deuxième quart, c’est Amara Sy qui prend les choses en mains, enchaînant les points comme les perles et gonflant ainsi l’avantage de la RocaTeam (31-20, 12’). Brooks et Holston vont pourtant faire recoller la Jeanne à 8 points, avec de la réussite aux shoots longue distance, mais rien n’y fait (40-32, 18’). Les efforts défensifs dijonnais ne sont malheureusement pas récompensés et l’équipe du Rocher exploite parfaitement ses lancers francs (19/23) … Monaco remporte également le deuxième quart temps, et rentre aux vestiaires avec un avantage déjà conséquent (49-34, 20’).

 

Peterson aura réalisé une belle performance avec 16 points © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

… Pour ensuite gérer son avance

Après la pause, Monaco repart de plus belle et conserve son sérieux de début de match. S’il n’y avait pas de réel enjeu pour les leaders du championnat ce samedi, l’objectif était néanmoins de rester en forme, physiquement et psychologiquement, avant le quart de finale des playoffs qu’ils auront à disputer d’ici deux semaines. Ouattara continue de scorer (meilleur marqueur du match avec 23 points), le tout en assurant le spectacle, avec des dunks impressionnants (58-40, 25’). Si la JDA propose de belles séquences de jeu dans ce troisième quart, avec un Peterson des grands soirs (6/10 au tir) on ne peut faire abstraction des pertes de balles (20 au total) qui facilitent la tâche aux Monégasques (62-48, 30’).
Dans le dernier quart temps, les locaux peuvent se permettre de faire tourner et de donner du temps de jeu à tous, à l’image du jeune espoir Romain Poinas, qui a ajouté deux nouveaux points à son tableau de chasse en ProA.
Monaco remporte donc le match sans accroc 88 à 71, et conforte ainsi son statut d’équipe de classe européenne.

Laurent Legname reconnaîtra après la rencontre la supériorité de son adversaire, mais il assure que tout n’est pas à jeter. La JDA enchaîne donc une sixième défaite de suite et voit Orléans se rapprocher dangereusement… Il faudra donc se remobiliser pour aller chercher des points face à Paris-Levallois à domicile ce mardi.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.