23 octobre 2020

LFH/Play-offs : Le CDB qui reçoit Nantes en veut encore

Oublié l’élimination en quart de finale retour des playoffs, oublié les efforts non récompensés dans la double confrontation face à Metz, oublié ce mois de février décevant… Désormais, le Cercle Dijon Bourgogne a relevé la tête et en veut plus.
Après avoir été sorties avec les honneurs en ayant livré deux magnifiques performances contre les championnes de France en titre, les joueuses de Christophe Maréchal se sont lancées dans un tout nouveau défi, avec pour seul et unique objectif : la cinquième place au classement de la   Ligue Féminine de Handball.
Ce samedi au Palais des Sports, les Artistes affrontent Nantes (20h) dans le cadre d’une demi-finale d’une bataille qui s’annonce rude en vue de la cinquième place potentiellement européenne.

 

 

Le CDB doit confirmer sa bonne forme ce samedi © NikoPhot

Des Nantaises redoutables
Se joignent également à cette lutte, les équipes de Toulon et Chambray, respectivement éliminées par Issy-Paris et Brest. Les matchs de classement pour les places 5 à 8 sont tout, sauf anecdotiques, et les quatre formations auront à cœur de parachever leur saison de la meilleure des manières, en se classant le mieux possible.
Les Nantaises ont, quant à elles, buté face à Besançon (4e de la saison régulière) en quart de finale, après avoir pourtant remporté le match aller à domicile d’un petit but. Les joueuses de Jan Basny ne sont pas parvenues à conserver ce mince avantage et ont sombré dans l’antre bisontine, où Cathy Gabrielle, la gardienne de l’ESBF, a mis fin à elle seule, aux espoirs de qualification nantais.

 

La jeune équipe nantaise voudra limiter l’écart en vue du match retour © NikoPhot

Pour autant, les partenaires de Marion Callave n’ont pas démérité et auront bien des arguments à faire valoir au Palais des Sports samedi soir. Il s’agit d’une équipe relativement jeune, avec plusieurs joueuses du centre de formation faisant partie intégrante de l’équipe première, comme l’ailière Léa Lignieres, ou encore Camille Mandret sur le poste de pivot. Les visiteuses possèdent également des individualités fortes, à l’instar de leur arrière gauche norvégienne Malin Holta, cinquième meilleure buteuse de D1.

 

 

 

Joanna Lathoud et ses partenaires sont déterminées pour aller chercher la 5e place © NikoPhot

Avantages psychologique en faveur du CDB
Cela dit, n’oublions pas qu’il y a environ un mois et demi de cela, le Cercle renversait Nantes à Jean-Michel Geoffroy, devant un public dijonnais conquis (25-20). Cette victoire a d’ailleurs provoqué un déclic dans les esprits des Bourguignonnes, puisqu’elles ont ensuite enchaîné une série de bonnes performances, avec une victoire à Issy-Paris et une « belle défaite » face à Metz. Léa Terzi nous parlait d’ailleurs à l’issue de la rencontre d’une victoire « qui fait du bien dans tous les sens du terme ».

 

 

 

Le Borgne avait réalisé une performance de grande classe lors du match de saison régulière © NikoPhot

Aujourd’hui, les partenaires Joanna Lathoud sont en pleine confiance et le match nul obtenu lors du quart de final retour aux Arènes de Metz en est le parfait exemple. Les Côte d’Oriennes ont fait preuve d’un état d’esprit remarquable de combativité, puisque malgré quatre buts de retard, elles se sont battues et sont allées décrocher un match nul amplement mérité. Plus libéré et décomplexé, Dijon a retrouvé de sa superbe, grâce également à une défense 1-5 qui pose énormément de problèmes à ses adversaires. On se rappelle qu’à la mi-temps de la seconde manche contre Metz, c’était bel et bien le CDB qui menait de six buts (11-17) et qui était potentiellement qualifié.
Maréchal et ses filles ont donc bien l’ambition de poursuivre sur cette lancée afin de continuer à contrarier le plus gros, en commençant demain soir par Nantes, qui a terminé cinquième de la saison régulière.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.