28 octobre 2020

Le CDB s'impose face à Nantes et fait un pas vers la 5e place

Après une élimination malgré deux très belles prestations face à Metz en quart de finale des playoffs, le Cercle Dijon Bourgogne entrait hier soir sur le parquet du Palais des Sports pour un nouvel objectif : la cinquième place de première division. Les filles de Christophe Maréchal affrontaient Nantes, un adversaire redoutable, face à qui elles avaient déjà sombré de 12 buts en saison régulière, avant de prendre leur revanche à domicile il y a de cela un mois et demi. Cette fois, les Dijonnaises se sont imposées d’une belle manière (26-21), et pourront aborder le match retour dans des conditions favorables.

Retrouvez les photos du match ici.
 

Bonne défense d’Araujo face à Stoiljkovic © Nicolas Goisque / NikoPhot

Un CDB d’abord crispé…
Le match débute sur un rythme effréné où « jeu rapide » est le maître mot. À cela, Nantes prend le dessus, trouve parfaitement des solutions, et inscrit ses trois premiers buts sur des situations de shoots à 6m (1-3, 2’).
La désormais célèbre défense 1-5 dijonnaise se met peu à peu en place, Araujo en piston stoppe bien Stoiljkovic. Le CDB peut ainsi monter les ballons et égaliser par Deroin (4-4, 7’).
Seulement, la réussite va fuir Dijon, qui attrape les montants à deux reprises de loin, et qui va parfois même tirer hors cadre… Alors que les Nantaises sont d’une efficacité redoutable et prennent un avantage de trois buts grâce à Malin Holta. Christophe Maréchal pose son premier temps mort (4-7, 10’).
 
Deroin a été mise en échec par la gardienne Nantais à plusieurs reprises © Nicolas Goisque / NikoPhot

Puis c’est finalement au tour des visiteuses de toucher du bois, ce qui donne la possibilité à Skolkova de s’illustrer, d’abord de loin, puis en obtenant un 7m, que Frey se charge de transformer. Sur l’attaque suivante, un marcher de Julie Soulard offre à Léa Terzi la balle d’égalisation, le CDB revient à hauteur (7-7, 16’).
Après le temps mort posé par Jan Basny, Pierson, la portière adverse commence à réellement prendre le dessus sur les tireuses locales, avec déjà six parades à son actif (8-8, 19’).
Le Cercle gère bien son infériorité numérique, et repasse devant grâce à un nouveau pénalty inscrit en force par Frey. Mais en fin de mi-temps, les Dijonnaises confondent vitesse et précipitation, avec plusieurs échecs au tir d’affilée et une défense moins avertie, ce qui profite aux partenaires de Marion Callave qui prennent deux buts d’avance (10-12, 27’).
Les Artistes regagnent les vestiaires sur le score de 11-13, après avoir manqué beaucoup face au but.
 
Leborgne sur Klein, 9 parades pour elle ce soir © Nicolas Goisque / NikoPhot

…Puis libéré en seconde mi-temps
La seconde période commence sur les mêmes bases que la première, et les Nantaises infligent un 2-0 d’entrée, avec deux réalisations de la jeune ailière Léa Lignière (11-15, 33’).
Même à une de moins, Dijon limite bien les dégâts, Leborgne s’interpose sur Klein à 6m et Maréchal prend alors un temps mort pour réorganiser son équipe qui bafouille quelque peu son handball (12-15, 37’). De retour sur le parquet, Frey envoie un missile sous la barre de Pierson, avant de décaler magnifiquement Terzi qui ajuste la gardienne Nantaise entre les jambes : 2-0 pour le CDB (14-15, 38’).
 
Sonja Frey aura été la joueuse du match côté CDB, avec 8 buts © Nicolas Goisque / NikoPhot

L’écart se resserre progressivement et le Palais des Sports se lève quand Deroin égalise sur contre-attaque… Avec de la réussite ! Kpodar y va de son but avec un beau tir croisé à 9m, provoquant par la même occasion l’exclusion temporaire de Mia Moldrup (16-16, 42’). Mais les Bourguignonnes ne profitent pas de cette supériorité et commettent des fautes offensives… Heureusement que Léna Leborgne empêche d’encaisser un 2-0 grâce à une belle parade à l’aile.
Sonja Frey fait parler la poudre et transperce les Nantaises à longue distance, c’est là son sixième but de la soirée. Lathoud quant à elle, bonifie, même au poste d’arrière droite, une nouvelle parade de sa gardienne, et à la suite d’un joli mouvement Frey-Skolkova, l’Autrichienne donne deux buts d’avance au CDB (20-18, 50’).
 
Belle victoire du CDB 26 à 21 © Nicolas Goisque / NikoPhot

À cinq minutes du terme, Dijon est devant. Tout en lecture, Leborgne couvre bien son premier poteau et les Côte d’oriennes vont alors récupérer des ballons importants. Chaque attaque dijonnaise est couronnée par un but et Léa Terzi marque un superbe lob qui fait gonfler l’écart… Le Palais des Sports exulte !
Victoire du CDB 26 à 21, avec un money time de très bonne facture. Ces cinq buts d’avance constituent un avantage certain avant d’aborder le match retour en Loire-Atlantique.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.