26 octobre 2020

Le DFCO féminin toujours dans la course

Quatrième victoire de suite pour le DFCO féminin qui a fait le travail face au SC Toulon (3-1). Un succès qui lui permet de rester au contact du Val d’Orge vainqueur à Metz, à une journée de la fin.

 

TOUTES LES PHOTOS DE LA RENCONTRE ICI

 

Toulon joue sa chance

Laura Bouillot a inscrit un doublé (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Pour les Dijonnaises le calcul était simple, il fallait gagner pour rester accroché au bon wagon. Peut-être un peu sous pression, elles apparaissent empruntées en début de match et peinent à développer leur jeu. Pire, les Toulonnaises, qui devaient absolument gagner tout en espérant une défaite d’Aurillac-Arpajon pour croire en ses chances de maintien, ouvre le score à la 14ème minute de jeu grâce à Julie Deflisque, partie dans le dos de la défense. Heureusement, comme souvent cette saison, le DFCO ne se laisse pas abattre et réagit même dans la minute qui suit : Laura Bouillot profite d’un centre d’Agnès Kouame mal renvoyé par la gardienne pour remettre les compteurs à égalité. Les Dijonnaises s’en remettent ensuite aux frappes de loin mais sans succès. Finalement, c’est Charlyne Corne qui permet au DFCO de prendre l’avantage sur une frappe du droit hors de portée de la portière toulonnaise. Les locales peuvent alors souffler et entreprendre le match plus sereinement.

 

Une victoire précieuse

Tatiana Solanet a tenté beaucoup de tirs sans trouver la réussite (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Même si elles ne sont pas aussi inspirées que face à Toulouse il y a quelques semaines par exemple, les Dijonnaises dominent tout de même la rencontre et ne sont que très peu inquiétées par des Toulonnaises vaillantes, mais limitées. Les attaques locales restent toutefois souvent trop brouillonnes dans la dernière passe pour faire mouche. Tatiana Solanet notamment, très remuante au milieu de terrain, tente plusieurs fois sa chance sans parvenir à marquer. À un quart d’heure du terme le but du break viendra d’une passe de Charlyne Corne pour Laura Bouillot (définitivement le duo décisif du match), qui bat la gardienne d’un lob astucieux. Dijon peut ensuite gérer sa fin de match plutôt tranquillement. Toulon aurait été relégué en DH quoiqu’il arrive puisqu’Aurillac-Arpajon a de toute façon battu Le Puy, lanterne rouge, qui sera par ailleurs le dernier adversaire de la saison des Dijonnaises. Victoire impérative chez le dernier de la classe donc tandis que le Val d’Orge recevra Toulouse, 4ème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.