23 octobre 2020

Ligue 1. DFCO-ASNL : Le match parfait !

Le stage de trois jours aura énormément servi aux Dijonnais. Conquérants et plutôt libérés, les joueurs auront mis tout de même un peu plus d’une mi-temps pour trouver la faille de Nancy par Sammaritano. Hier soir à Gaston-Gérard, le DFCO a fait un très grand pas vers son maintien alors que Lorient perdait contre Bastia (2-0) et que Caen s’inclinait 0-1 sur son terrain. Dijon se retrouve 16ème à la fin de ce match et peut plus que jamais croire en son maintien.

Image de prévisualisation YouTube

 

Une superbe ambiance.

Les Lingon’s Boys ont parfaitement su mettre l’ambiance. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les Lingon’s Boys fêtaient leur cinq ans et la fête a commencé dès 18h au pied de la Tour Elithis où ils se sont chargés de faire monter la pression avant ce match décisif pour le maintien. Après un cortège les menant jusqu’au stade Gaston-Gérard, ils ont accueilli les joueurs, fumigènes à la main et cordes vocales affutées. Nul doute que cette ambiance a aidé les joueurs mentalement avant le match. Les festivités ont duré pendant le match où deux tifos ont été déployés. Les Lingon’s Boys ont été, comme tout le reste de la saison, bel et bien présents ce soir et font partie à coup sûr du (presque) maintien dijonnais.

 

Nancy a bien verrouillé.

Une pluie battante a rythmé le début de la partie. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

L’ambiance est déjà bien chaude quand les deux formations entrent sur le terrain. Les feux sont allumés de chaque côté pour l’entrée des joueurs et les supporters donnent déjà de la voix. Dès l’entame du match, sous un orage et une pluie battante, le DFCO donne le ton en s’installant peu à peu dans la moitié de terrain nancéienne. Sur deux coup-francs frappés par Mehdi Abeid, Loties et Varrault inquiètent Ndy-Assembé sans pour autant parvenir à conclure. Nancy répond par Maoussa mais Reynet veille bien et repousse la balle. Les Dijonnais pousseront un peu plus mais ne parviendront pas à trouver le chemin des filets. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge, mais complètement mouillés par l’orage qui a sévi pendant les dix premières minutes de la rencontre sur Gaston-Gérard.

 

 

Sammaritano a donné l’avantage à Dijon dès la sortie des vestiaires. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

 

L’éclair viendra de Sammaritano.

Au retour des vestiaires, Sammaritano se joue parfaitement de la défense de Nancy et délivre Gaston-Gérard sur un petit enroulé contré qui fini dans le petit filet droit du gardien nancéien (1-0, 51′). Les visiteurs ne sont pourtant pas vernis, six minutes après l’ouverture du score dijonnaise, Badila reprend un coup-franc qui termine sur la barre de Reynet qui ne pouvait rien faire. Il sortira ensuite un centre dangereux du même Badila. Vient le service de Sammaritano, l’homme du match ce soir, pour Diony qui pousse entre les jambes de Ndy-Assembé (2-0, 77′). La délivrance n’est pas loin et le DFCO aura même l’occasion d’enfoncer le clou si Tavarès, sur un centre en retrait de Diony, avait été un peu plus lucide dans la finition. Le DFCO a fait un très grand pas hier soir vers son maintien.

 

 

 

 

Auteur d’un but hier soir, Loïs Diony a joué son dernier match sous les couleurs dijonnaises. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

La fête a été complète.

Si l’orage du début de rencontre laissait présager un autre spectacle, le DFCO a finalement su tirer son épingle du jeu et s’imposer d’une belle manière face à Nancy. Mais ne nous y trompons pas, le maintien n’est pas encore assuré et même si Caen et Bastia se rendront respectivement à Paris et Marseille et que Lorient recevra Bordeaux, il faudra repartir du Stadium de Toulouse avec au moins un point. Profitons de cette belle soirée et laissons les joueurs se préparer pour le match du maintien qui aura lieu samedi prochain dans la ville rose.

 

 

Le feu d’artifice a eu lieu sur la pelouse et dans le ciel dijonnais. Il a clot la soirée d’une fort belle manière. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.