19 octobre 2019

Les Gazelles calent en demi-finale

Après avoir validé leur montée en fédérale 1 la semaine dernière en s’imposant sur Ste Geneviève, les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne affrontaient ce dimanche les Coyotes de Vitry à Migennes (89) avec l’envie de partir à la conquète du bouclier récompensant les championnes de Fédérale 2. Malheureusement au terme d’une rencontre cadenassées , les Dijonnaises se sont inclinés 6-3.

 

Les Charges de Mélitine Masson resteront vaines © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Deux équipes proches l’une de l’autre

Manon Schouller, la 3/4 centre dijonnaise, blessée la semaine dernière contre Ste Geneviève et spectatrice impuissante nous livre son sentiment. “les deux équipes étaient très proches avec un même style de jeu. Paradoxalement les deux lignes d’arrières normalement performantes ont eu du mal à s’exprimer sur ce match. Nous perdons sans doute la rencontre en fin de première période, alors que nous dominons fortement mais que nous n’arrivons pas à concrétiser. Après on manque sans doute un peu de banc pour espérer mieux et les absences, comme celle de Marie Bonnot, pèsent …. C’est le sport

 

Pauline Roger a inscrit les seuls 3 points dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

2 fautes fatales

De son côté Didier Couette, l’un des coachs dijonnais résume ainsi la rencontre. C’était un match de rugby avec beaucoup de mêlées et de touches, dû à un jeu défensif performant des deux côtés, prenant le dessus sur les attaques. Malgré les combinaisons, la vitesse et la détermination nous n’arrivons que très rarement à passer la ligne d’avantage et à la mi temps le score est toujours de  0 à 0. Il faudra attendre la 44ème minute pour que Pauline Roger transforme une pénalité. Vitry fait alors rentrer une première ligne complète et accentue sa pression du coup nous faisons 2 fautes coup sûr coup à la 50 et 57ème et sommes immédiatement punis (3-6, 57′). Dans la foulée  nous prenons un carton jaune pour Coralie Lassaigne.

 

 

Place au rugby à 7 dans 15 jours à Bourillot

 

Une superbe saison

Le match est plié car nous n’avons que 20 filles sur la feuille de match et ne pouvons pas faire rentrer de “sang frais”. Malgré tout les gazelles tentent d’accélérer et bousculent  la défense adverse jusqu’au coup de sifflet final mais sans plus de réussite (3-6, 80′). A noter la domination sans partage de notre pack d’avant en mêlée. Nos trois quarts n’ont malheureusement pas pu s’exprimer comme d’habitude, étant en permanence muselés par une défense adverse toujours à la limite du hors jeu.C’est donc  La fin d’une saison superbe avec 21 matchs joués pour  3 défaites 1 match nul et 17 victoires. Merci à ce groupe extraordinaire pour son investissement tout au long de cette saison. Et maintenant place au seven qui commence les 27 et 28 mai à Bourillot avec le brassage nord est

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.