31 octobre 2020

Interclubs : "L’AC Chenôve visera le maintien en nationale 2A "

Avant le deuxième tour des interclubs d’athlétisme, Patrice Lacenaire, entraîneur de l’Athlétic Club de Chenôve  nous confie les ambitions de son club.
 
Victorieux du 1 er tour d’Interclubs de nationale 2 à Dijon avec un bon total de 43292 points, L’AC Chenôve a réussi le quatrième total des huit équipes engagées dans la finale de Nationale 2A qui se dispute dimanche prochain à Besançon
 
 

Patrice Lacenaire et l’AC Chenôve viseront les 44 000 points © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

60 athlètes en piste
La délégation Chennevelière , forte de près de 60 athlètes garçons et filles , aborde donc ce second tour avec l’ambition d’améliorer son score de Dijon, dépasser les 44000 points, et se maintenir en obtenant une des six premières places de cette finale . Les deux derniers seront condamnés à la descente en Nationale 2B.
Deux équipes devraient dominer cette finale, Le Doubs Sud Athletisme (DSA) et l’Entente Haute Alsace qui ont totalisé des scores proches de 48000 points au premier tour d’intreclubs. Mais derrière, c’est relativement ouvert avec un bon coup à jouer pour les Chenneveliers.
 
Gabin Thiolière sera de retour pour ce second tour © Nicolas GOISQUE/NikoPhot/archive

L’équipe de l’AC Chenôve enregistre quelques rentrées d’importance Dimanche prochain, ce qui devrait apporter des points précieux au collectif Chennevelier.Parmi ceux-ci, Suleiman BALDE SILA doit faire son retour sur 100 m après une blessure à la cuisse, de même que Gabin THIOLIERE, le jeune sauteur en hauteur, opéré du genou en début d’année et qui effectuera sa rentrée après près de cinq mois sans compétition. Le jeune élève de Christian GARNIER devrait pouvoir effacer une barre de l’ordre de 1,80m pour son concours de reprise. L’ACC pourra également compter sur son lanceur de poids Arnaud CAMBAZARD, absent au 1 er tour à Dijon, et qui peut dépasser la ligne des 10m. Lou CAIREZ, la jeune cadette épaulera son équipière Justine AUBERTIN sur le 100m haies pour également améliorer les points obtenus dans cette discipline technique lors du premier tour. L’ACC enregistre également la rentrée de la marathonienne Aurélie GAUTHIER, récente 9 ème du Championnat de France de marathon en 3h03mn à Senart ; elle suppléera l’absence d’Adrienne LANGLOIS, vainqueur à Dijon sur le 3000m et qui sera en pleine saison de Triathlon.
 
Audrey Giboulot sprint © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Parmi les points forts de l’ACC , il faudra compter sur le groupe de sprint animé par Julien LEFEVRE, avec notamment Emma QUIGNARD et Audrey GIBOULOT engagées sur le 100m. Si les conditions météos sont favorables à Besançon, Emma peut améliorer son récent record à 12s45, de même qu’Audrey qui aimerait s’approcher des 12s60-65. Pour les hommes , le duo Wael HAFDHAOUI et Suleiman BALDE SILA devrait être aux avant-postes dans l’épreuve reine de l’athlétisme et descendre sous les 11s50. Le jeune junior Axel GREGOIRE, auteur d’un nouveau record à 11s78 sur 100m, sera au départ du 200m avec le secret espoir de casser la barrière des 24s.
Côté saut, l’ACC pourra faire valoir sa prometteuse cadette Justine AUBERTIN à la perche qui a amélioré son record personnel à Dijon avec 3,60m, réalisé dans des conditions climatiques difficiles. Au départ du 100 m haies (15s74 au 1 er tour), elle est également un élément important dans le dispositif du 4 x 100m coaché par Julien LEFEVRE. Emma Quignard est toute proche des 11 m au triple saut ce qui constituerait une performance remarquable dans cette discipline .
Justine Aubertin perche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

A la hauteur, les jeunes Anais BERLAND et Astrid BRASSELET, engagées également sur le 400m haies, devraient améliorer leurs résultats du premier tour (respectivement 1,45m et 1,50m) ce qui sera le leitmotiv de chaque Chennevelier (e) dimanche prochain. Chez les hommes , il faudra suivre bien sûr Gabin Thiolière (record à 2,00M) à la hauteur, secondé par le néophite Corentin LACENAIRE , perfectible techniquement, mais avec un réél potentiel dans la discipline. A la longueur, Axel GREGOIRE, a frisé la ligne des 6,00m au premier tour avec 5,98m ; un beau challenge s’offre à lui pour ce second tour. Dans l’épreuve du triple saut, Wael HAFDHAOUI et Nicolas PERON peuvent s’approcher de la ligne des 12,00m et ainsi améliorer nettement leurs performances du premier tour.
Dans le domaine des lancers, traditionnellement le point faible de l’AC Chenôve, on suivra tout particulièrement Benjamin DORNOIS au javelot, 2 ème à Dijon avec un jet à plus de 45m et qui visera la ligne des 5 000 m.
 
Paul Lalire 1500 m © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Un des atouts majeurs des Chenneveliers sera bien sûr son groupe de demi-fond . Animé par les trois coachs Patrice LACENAIRE, Sarah HADER et Paul LALIRE, les coureurs de « long » sont attendus aux avant-postes dimanche prochain. Sur 800m, les garçons espèrent ne pas connaître la même mésaventure qu’au premier tour, où ils avaient couru une distance inférieure à 800m par mauvais positionnement du jury dans les décalages de couloir. Fabien Zalmat peut taquiner son record et descendre sous 1’57s alors que Jeremy Godefroy devrait s’approcher de la barre des 2mn. Côté féminin, Amélie CLEMENT (2’27s cette saison) est encore loin de sa meilleure référence et peut donc apporter une contribution précieuse à son équipe. Sur 1500m hommes, Paul LALIRE effectuera sa deuxième sortie sur la distance après son marathon record à Paris début Avril en 2h17’55s. Il est en capacité de franchir la barrière des 4’.
Gabriel CANDUSSO (4’11 au premier tour également sur 1500 m), en regain de forme, sera opposé à ses anciens équipiers de l’Entente Haute Alsace, ce qui le motivera pour descendre sous les 4’10s.
le 4 x 400 m féminin

Sarah HADER, spécialiste de cette distance devrait également améliorer sa performance du 1 er tour (5’16s). Sur les plus longues distances, Romain LELIEVRE et Yohan LEBLANC seront au départ du 3000 m steeple pour gratter quelques secondes précieuses par rapport à DIJON ( 10’16s et 10’57s) de même que Romain PRUDON et Armand LUCAND sur 3000 m. Si les conditions sont de qualité à Besançon et dans une course rapide, Ils peuvent battre leurs records personnels ( respectivement 8’41 et 8’51)
La journée s’achèvera par les traditionnels relais 4x 100m et 4x 400 m, qui font se lever les foules, et qui devraient donner lieu à de belles bagarres . Il faudra compter sur les jeunes Chenneveliers pour jouer un rôle de premier plan dans ces disciplines où les valeurs d’équipe ont tout leur sens.
 
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.