26 octobre 2020

Interclubs : Y Gatti "une grande récompense pour le club"

Avant le deuxième tour des interclubs d’athlétisme, Yves Gatti, directeur technique du Dijon Université Club parle des enjeux et aussi des difficultés de son club
 

Yves Gatti © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le Dijon Université Club sera présent dimanche 21 mai pour la finale du Championnat de France des clubs N1A. C’est une grande chance de pouvoir participer sans faire de la simple figuration à une finale d’un tel niveau où des athlètes prestigieux, Jimmy Vicaut ,Teddy Tamgho,Eloyse Lesueur,Stephanie Falzon et bien d’autres fouleront la piste du stade Colette Besson. C’est aussi une grande récompense pour tous les dirigeants, officiels, entraîneurs de pouvoir vivre un tel événement. En parallèle à Besançon une équipe réserve matchera pour le maintien l’an prochain en N2A, le plus haut niveau possible pour une équipe réserve.
 
Les objectifs seront le podium pour l’équipe première derrière Bordeaux et Marseille qui semble intouchable, cela nous permettrait au classement scratch de figurer dans le TOP 20 Français. Pour l’équipe réserve le maintien en N2A est l’objectif annoncé.
 
 
Laétitia Léa Titi sera l’un des atouts au sprint pour le DUC © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Au niveau des individualités nous devront malheureusement nous passer de 4 valeurs sûres du club, Lucille Geoffroy, Eymeric Chattey, Florian Somé et Paul Furchert blessés. Nos points forts resteront ceux du premier tour avec le tandem Miellet/Palcau, la densité du sprint avec Leatiti,Pesse,Leger ,Simon en filles ;Abbe,Ammour,Humbert,Mercier en garçons. Fernand Djoumessi,Lou anne Pierrot ,Celestine Koumasse,Violaine Granger,Thibaut Michelin seront comme à chaque fois au rendez-vous. La marche qui a retrouvée des couleurs et les lancers qui frémissent nous apporteront des points précieux.
 
L’équipe réserve encore plus que l’équipe première comprendra de nombreux cadets issus de notre école d’athlétisme et de la section sportive d’Is su Tille dont nous n’avons pas encore pour l’instant la garantie de sa pérennité. Les jeunes de la section d’Is et de l’école d’athlétisme Adrien Patigny,Morgane Bouvier,Louise Ngobatoum, Emma Diallo, Ysoe Pecaud, Pauline Aubertin ……. continueront à se former. En tout cas une belle compétition dans un contexte extrêmement difficile pour les clubs formateurs comme nous avec de plus en plus de fusions ou regroupements de clubs qui assèchent les foyers athlétiques et qui concentrent des moyens plus importants que nous sur des athlètes souvent extérieurs  ne connaissant le club que sur une carte géographique.
 
Mathilde Huertas, Louise Ardouin, Coralie Bienfait, Morgane Bouvier et Adrien Patigny font partie des nombreux jeunes de la section d’IS sur Tille qui composeront les équipes du DUC ce dimanche © DUC Is sur Tille

 
L’absence de prise en compte par les collectivités locales et territoriales du rôle éducatif que peuvent jouer des structures comme la nôtre avec près de 1000 heures de bénévolat par mois soit une estimation au bas mot à 20 000 euros par mois. C’est un peu comme la santé, on se rend compte de sa richesse quand on ne l’a plus. Nous garderons encore dimanche les valeurs qui depuis plus de 40 font de Dijon une place reconnue de l’athlétisme Français.
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.