30 octobre 2020

Le CDB domine Nantes et file vers la 5e place

Pour cette demi-finale retour, le Cercle Dijon Bourgogne est arrivé à Nantes ce samedi en position de force, après avoir passé cinq buts aux joueuses de Jan Basny lors de la première manche au Palais des Sports (26-21). Toujours en course pour l’objectif annoncé en fin de saison régulière de terminer à la cinquième place du championnat (qui, on ne cessera de le rappeler, s’avère potentiellement qualificative pour la Coupe d’Europe), les partenaires de Léa Terzi ont fait mieux que de simplement conserver leur avantage acquit au match aller, elles l’ont accru, en battant les Nantaises pour une troisième fois consécutive cette saison (23-29).

 

Stoiljkovic a posé des problèmes au CDB © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – Archives

Le CDB déjà au dessus
Au coup d’envoi de la rencontre, le tableau d’affichage affichait virtuellement un avantage de cinq unités en faveur de Dijon après la victoire de la semaine dernière. Cela étant, dans les esprits bourguignons, il était hors de question de jouer en calculant, ou en essayant de gérer cette avance.
Le début de match est tonitruant, et les assauts dijonnais à répétition affichent les ambitions des visiteuses. Après huit tentatives de part et d’autre du terrain, c’est Lathoud, excellente dans ces premières minutes, qui offre le premier break au CDB, qui rentre parfaitement dans la partie (1-3, 5’).
Cependant, les locales ripostent immédiatement, emmenées par une Stoiljkovic bien plus en vue qu’à l’aller (seulement 2 réalisations), qui cette fois inscrit les trois premiers buts de son équipe et la ramène à égalité (3-3, 7’).

 

Lathoud tout en puissance © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – Archives

Le Cercle reprend rapidement deux buts d’avance, et Araujo va même manquer l’occasion de passer à +3 à cause d’une zone. Latoud puis Deroin vont buter tour à tour sur la gardienne ligérienne, voyant ainsi les locales revenir de nouveau à hauteur (6-6, 15’).
Skolkova va alors redresser la barre, avant que Lathoud ne provoque un deux minutes sur Mia Moldrup, ce qui va libérer des espaces et permettre à Bouchard puis Kpodar de s’illustrer. Le technicien nantais doit alors poser un premier temps mort (7-10, 20’).
Un coaching qui va permettre aux partenaires de Marion Callave d’inscrire un 2-0 en l’espace de trois minutes. Dijon est un peu fébrile et c’est au tour de Maréchal d’arrêter le jeu pour stopper l’hémorragie de pertes de balles et autres fautes offensives. Reconcentrées, les Dijonnaises se constituent un petit matelas de quatre buts (9-13, 24’), un écart qu’elles parviennent tout à fait à gérer pour regagner les vestiaires en tête (13-15, 30’).

 

Ben Slama s’est imposée à 8 reprises dans sa cage © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Un excellent début de deuxième
Après la pause, le CDB est à +7 sur l’ensemble des deux rencontres. Pour autant, les Côte d’oriennes reviennent sur le parquet avec des intentions nettes. Elles vont alors claquer un 4-0 à leurs adversaires, les empêchant de marquer le moindre but durant six minutes (13-19, 36’).
Nantes tente pourtant de réagir, par l’intermédiaire de Chesneau, puis Schop, mais Noura Ben Slama en décide autrement (15-19, 41’).
La bonne rentrée de Sylla (4/4 au tir) fait s’envoler les Artistes à six longueurs (17-23, 44’). Le temps mort de Basny n’y changera rien, Dijon s’adapte parfaitement aux différentes défenses que le NLA lui propose.

 

Les bras levés de Terzi vers la 5e place… © Nicolas GOISQUE / NikoPhot – Archives

Même à une de moins, le CDB trouve des solutions, et peut compter sur Ben Slama derrière, qui écœure littéralement les artilleuses adverses en réalisant 8 parades en 30 minutes (20-26, 51’).
On sent progressivement que les Nantaises en manque d’inspiration faiblissent peu à peu, à l’image de Holta et Mandret, toutes deux contrées par la défense dijonnaise qu’elles n’auront pas réussie à contourner (21-27, 54’).
Les joueuses peuvent exulter, après avoir mené pendant l’intégralité de la rencontre, elles s’imposent avec autorité en Loire Atlantique et affronteront Chambray le mercredi 31 mai au Palais des Sports à 20h.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.