9 décembre 2019

LFH/Playoffs : le CDB manque le coche face à Chambray

La saison n’est pas encore terminée pour le Cercle Dijon Bourgogne. Ce mercredi soir, les filles de Christophe Maréchal étaient opposées à Chambray, dans un match où les deux équipes se battaient pour la cinquième place, et un billet pour disputer la coupe d’Europe l’année prochaine.
Au bout d’une rencontre accrochée et longuement indécise, ce sont finalement les Chambraisiennes qui ont su jouer de leur expérience et ainsi imposer leur rythme, pour venir contrarier les joueuses locales, et remporter la victoire 23 à 25.
Un score qui laisse encore pleinement le droit au CDB d’espérer en vue du match retour samedi en Indre-et-Loire.

 

Retrouvez toutes les photos du match ici.

 

La capitaine Léa Terzi a été intraitable sur son aile avec un 6/6 © Nicolas Goisque / NikoPhot

30 premières minutes de mano à mano
Si Chambray se montre plus entreprenant en début de partie, créant un premier break, le Cercle répond rapidement grâce à deux buts coup sur coup de Terzi (3-3, 5’).
Après deux belles parades, Ben Slama, bien entrée dans le match, doit s’incliner sur un tir de Mouna Chebbah. L’internationale tunisienne a déjà le bras chaud dans ces premières minutes, avec deux buts et plusieurs passes décisives à son actif (5-5, 8’).
Quelques défenses plus tard, la gardienne dijonnaise, en accord avec son contre, couvre bien le premier poteau, ce qui permet à ses coéquipières de se projeter vers l’avant. Le un contre un de Kpodar fait mouche, offrant à Terzi un angle confortable : +2 pour le CDB (7-5, 12’).

 

Mouna Chebbah à la passe © Nicolas Goisque / NikoPhot

Malgré deux balles perdues facilement, Dijon maintient l’écart grâce à un pénalty de Deroin. Kpodar envoie un missile sous la barre des buts visiteurs, seulement, le CTHB compte parmi ses rangs une joueuse de classe internationale, Chebbah, qui porte son équipe à elle seule, trouvant systématiquement des solutions, que ce soit à l’intérieur avec les pivots, ou bien en marquant de loin ainsi que sur 7m. Les visiteuses reviennent à un but, grâce également à une Oliveira intraitable de près, qui s’interpose d’abord face à Deroin, puis Skolkova, et s’apprête à faire vivre un véritable calvaire au côté droit Bourguignon. (12-11, 23’).

Grâce à une interception de la portière Chambraisienne sur une longue relance de Ben Slama, les Tourangelles égalisent, et Maréchal pose immédiatement son temps mort.
À l’approche de la pause, le CDB pratique un handball trop hésitant et Baudouin en force va même donner l’avantage à son équipe, en plus d’exclure Skolkova pour 2 minutes.
La capitaine Terzi va permettre aux Artistes de regagner les vestiaires avec seulement un but de retard, tout est encore possible à la pause (13-14, 30’).

 

Léna Le Borgne a réalisé 10 parades en 30 minutes © Nicolas Goisque / NikoPhot

Un 4-0 qui ne suffit pas
De retour sur le parquet, Dijon s’organise différemment en défense, et propose une 1-5 plus agressive, qui perturbe les joueuses de Guillaume Marques. Le Borgne s’illustre par quatre parades sur les quatre premiers tirs adverses, permettant à ses partenaires d’inscrire un 4-0, avec le cinquième but de Léa Terzi, d’une efficacité redoutable ce soir, qui marque sur une superbe passe sautée de Frey, avant que Kpodar, elle aussi très prolifique (5 buts), ne fasse encore parler la poudre de loin. (17-14, 36’).

 

 

Kpodar a apporté énormément hier soir © Nicolas Goisque / NikoPhot

Mais le CTHB reste en embuscade, et Chebbah sert Boutrouille sur un plateau pour revenir à une unité (17-16, 39’). À une de moins, Dijon rencontre des difficultés et se laisse déborder derrière, notamment sur les extérieurs. Chambray prend alors l’avantage.
Les débats se resserrent très nettement et on sent de la tension de part et d’autre du terrain. Léna Le Borgne met en échec Chebbah à 7m, mais en face, Oliveira fait pleurer Deroin, permettant à sa formation de compter deux buts de plus au tableau d’affichage. (20-22, 49’).

La gardienne Côte d’orienne panse les hémorragies offensives en stoppant des balles importantes, et Favelier assure en renversant sur Frey, qui marque avec le rebond.

 

L’ultime lob de Deroin…. © Nicolas Goisque / NikoPhot

Le CDB a alors les cartouches pour revenir et essaie d’hausser le rythme de la partie en proposant du jeu rapide, mais est poussé à la faute, et fait preuve de vraiment trop d’imprécision, à l’image de Bouchard qui manque le cadre deux fois de suite, ou d’une incompréhension Terzi/Favelier… Des ballons qui coûtent cher à l’entrée du money time ! (21-24, 56’).

Deroin va retrouver le chemin des filets au meilleur des moments, portant la marque à 22-24, à une minute trente du terme, alors que dans le même temps, la chance fuit les visiteuses, à l’instar du double poteau de la demi-centre Chambraisienne. Audrey Deroin a alors la balle pour recoller à un but, mais voit son lob mourir sur le montant gauche d’Oliveira, et avec lui, les espoirs de victoire.

La rencontre s’achève donc sur une victoire de Chambray, qui rentre en Touraine avec une avance de deux buts (23-25, 60’). Dijon aura sans doute payé de son manque d’expérience, face à des joueuses plus âgées, mais aussi plus aguerries. Désormais, il reste soixante minutes pour inverser la tendance samedi à la Fontaine Blanche…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.