22 janvier 2021

LFH/Playoffs : terminer en beauté à Chambray pour le CDB

Frustrées voire déçues après leur prestation en demie teinte face à Chambray mercredi soir dernier, et une défaite 23-25, les joueuses de Christophe Maréchal ne sont pas abattues pour autant. Demain soir au gymnase de la Fontaine Blanche (18h), les compteurs seront remis à zéro, ou presque. En effet, le Cercle Dijon Bourgogne débutera la rencontre avec un retard de deux buts, suite au revers du match aller. Mais les Dijonnaises restent déterminées et sûres de leur force collective, et comptent bien aller décrocher la cinquième place en Touraine, afin d’obtenir le statut européen dès la saison prochaine.

 

Terzi et le CDB tenteront de stopper les assauts de Chebbah © Nicolas Goisque / NikoPhot

Un écart infime
Si le CDB s’est incliné avant-hier, l’écart au tableau d’affichage n’était pas excessif. Avec seulement deux buts à remonter, la mission paraît jouable pour les partenaires de Léa Terzi qui « restait très positive pour le match retour, en sachant qu’il s’agissait sans doute de la moins bonne prestation de l’équipe sur toute la phase playoffs ». Il est vrai que mercredi soir, nous n’avons pas retrouvé une formation bourguignonne aussi séduisante qu’à l’ordinaire, ratant des shoots (23 au total) et perdant une quinzaine de ballons, ce qui, face à une équipe aussi expérimentée que celle de Chambray, ne pouvait laisser espérer une victoire. « Je retiens que l’on perd en prenant seulement 25 buts, avec un grand nombre de pertes de balles. Ce qui signifie qu’au retour, si l’on parvient à s’appliquer et se concentrer davantage, on ne peut que mieux faire ! » se rassurait le technicien dijonnais après la rencontre.

 

Favelier a apporté un peu de fraîcheur face à Chambray © Nicolas Goisque / NikoPhot

Chambray dans la meilleure des positions
Plaçons-nous maintenant du côté Chambraisien. Arrivées en Bourgogne avec la volonté de s’imposer, les partenaires de Jacqueline Oliveira ont parfaitement géré la rencontre, sans s’affoler, même lorsque le CDB prenait trois buts d’avance. Avec une majorité de joueuses ayant plus de trente ans, le CTHB n’est pas forcément une équipe spectaculaire à voir jouer mais elle connaît bien le handball et sait diriger un match dans son intégralité, en le faisant basculer en sa faveur dans les derniers instants. Grâce à une Mouna Chebbah encore une fois décisive à l’aller, les Tourangelles ont su faire déjouer Dijon, ce qui leur permettra de débuter la rencontre dans une position confortable. « Dijon jouait devant son public, et voulait assurer une victoire avec plusieurs buts d’avance pour venir chez nous plus tranquille. De notre côté, nous avions bien préparé la rencontre et nous avons réalisé un bon match. Cela dit, nous n’en sommes qu’à la mi-temps de la double confrontation et tout reste encore à faire… » nous confiait la demi-centre tunisienne en zone mixte.

 

Conscientes de leur contreperformance, les Artistes auront à cœur de se rattraper à l’extérieur. Elles ont prouvé qu’elles étaient capables de réaliser de bonnes voire très bonnes performances hors du Palais des Sports, comme lors de la victoire à Nantes ou du match nul obtenu à Metz dernièrement.
Quoi de mieux que de réitérer ce genre de prestation pour la dernière heure de la saison 2016-2017, et aller s’offrir un magnifique cadeau pour l’année à venir ?

Skolkova montre l’exemple © Nicolas Goisque / NikoPhot

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.